Published On: ven, Juil 3rd, 2015

Double incendie dans une résidence du secteur Ste-Foy

Partager

C’est par deux fois que les pompiers de Québec ont eu à se présenté ce jeudi 2 juillet 2015, au 3205 rue Bellefeuille dans l’arrondissement Ste-Foy – Sillery – Cap-Rouge.  Les deux interventions ont eu lieu dans une intervalle de 4 heures environ.  La première fois aux alentours de 17 h 30, et la deuxième fois vers 21 h 30.

Double incendie dans une résidence du secteur Ste-Foy

Photo : François Brisson

Lors de leur première intervention les pompiers n’ont eu qu’à venir à bout d’un début d’incendie sous une rampe d’accès à l’extérieur de la résidence unifamiliale d’un étage.  D’abord appelés pour une vérification incendie, l’officier de l’autopompe 209 a aussitôt demandé des renforts, ne connaissant pas l’ampleur de l’incendie.  Rapidement les vérification de propagation se sont avérées négatives, et l’intervention mise sous contrôle.  Personne n’a été blessé lors de ce premier incendie.  Un enquêteur a été dépêché sur les lieux, puisqu’il y avait dommages à un bâtiment.

à 21:30, l’unité 209 est de nouveau répartie à cette même adresse.  Cette fois c’est le système d’alarme qui retentit et le résident de la maison appel les pompiers.  Le scénario se répète, et une première alarme est complétée.  Cette fois, ça semble plu sérieux.  L’officier et ses hommes doivent pratiqué une entrée par effraction.  Les premiers détails rapportés par l’officier font état de fumée et feu dans un mur.  À leur arrivée les équipes de la 1ère alarme procèdent aux vérifications habituelles.  De la fumée semble « forcer » dans un coin de la résidence.  Le chef aux opérations ordonne donc l’intervention nécessaire.

Environ 25 pompiers ont joints leur efforts afin de ventilé et vérifié chaque recoin de la maison, afin de s’assurer que le feu n’était pas pas passé dans l’entre-toit ou ailleur dans la structure.  Des ventilateurs à pression positive sont installés afin d’évacué la fumée le plus rapidement possible.  Après environ une heure quinze de travail, l’incendie a été déclaré sous contrôle.  Les bénévoles de la Croix-Rouge ont du prendre en charge 6 personnes, qui n’ont toutefois pas été blessées.

Pour le moment, il est trop tôt pour savoir si les deux interventions sont reliées.  L’enquêteur du SPCIQ devra faire la lumière sur ce qui s’est passé dans cette résidence.  Une équipe d’Hydro-Québec et une de Gaz-Métro se sont rendu sur les lieux comme le veux le protocole incendie.  Le montant des dommages n’est pas connu non plus, selon le responsable des relations médias, M. Jean-François Daigle.

Texte : Pierre Rochette

Photos : Stéphane Breton

Photos : François Bisson

Commentaires

About the Author

Facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar