Une trentaine de chats sortis d’une maison insalubre à Québec

Partager

Le mardi 21 juillet en soirée, les pompiers du service d’incendies auront eu toute une mission sur le Carré d’Oléron, dans le secteur de Charlesbourg, à Québec.

Une trentaine de chats sortis d'une maison insalubre à Québec

Photos : Martin Delisle

Alors qu’ils étaient requis pour une intervention en Matières Dangereuses, les hommes du S.P.C.I.Q ont fait une stupéfiante découverte en voyant une trentaine de chats dans la maison, d’où s’échappait une odeur très nauséabonde d’excréments et d’urines des félins.

Deux personnes âgées vivaient également dans la bâtisse, qui a été déclarée insalubre et dangereuse, en raison des dommages à l’intérieur, mais aussi du taux très élevé d’ammoniaque qui a été mesuré à l’aide des appareils de détection.

Selon le porte parole des pompiers, Jean-François Daigle, les détections indiquaient près de 250 PPM ( particules par Million ), qui représentait un seuil de danger qui aurait pu être mortel à la longue et causer une intoxication grave aux résidents, si le Taux avait dépassé les 300 PPM.

Ce mercredi, les différents services sont retournés sur les lieux du 1361 du Carré d’Oléron, afin de procéder à une intervention complète, mais aussi sortir les chats de la maison, qui devra être nettoyée et décontaminée de fond en comble.

L’organisme Contrôle Animaux Domestiques a pris les animaux en charge, afin de leur faire prodiguer des soins et évaluer leur état de santé général, alors que les deux personnes sont à ce moment dans un centre de soins pour traiter certaines problématiques médicales.

Durant l’intervention de ce mercredi 22 juillet, les pompiers n’ont eu d’autres choix que de faire voler des fenêtres en éclats, puisqu’elles étaient bloquées, afin de procéder à une aération qui devait permettre de faire baisser le Taux de concentration des PPM d’ammoniaque.

Les opérations de récupération des chats se poursuivait en soirée et pourraient continuer de nombreuses heures encore et possiblement ce 23 juillet.

Pour en savoir plus, vous pouvez visionner les entrevues vidéos de Martin Delisle et consulter les photos prises sur les lieux.

Nous vous invitons à visualiser les deux vidéos dans lesquelles Jean-François Daigle, porte parole pour le S.P.C.I.Q., explique le dossier en général.

À ce moment, nous n’avons pas d’autres informations sur l’état de santé des deux personnes.

Texte : Fabien Demarteau

Photos et Vidéos : Martin Delisle.

Lien Vidéo 1 :

Lien Vidéo 2 :

Reportage Photos :

Commentaires

About the Author

- Fondateur et Responsable Associé Chauffeur chez Laurier Mazda Éditeur web Patrouilleurs Médias Québec Photographe, Rédacteur, Chroniqueur Photographe et Chroniqueur pour QuébecSpot Média Courriel : urgencemedias@gmail.com

Facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar