Published On: dim, Déc 6th, 2015

Remparts:  Matthew Boucher joue au héros

Partager
DSC_7930

Photo: Jonathan L’Heureux

Quiconque ayant assisté au match contre Shawinigan vous dira que les deux premières périodes de celui d’hier contre l’Armada de Blainville-Boisbriand avait un puissant effet de somnifère. Si je devais écrire mon article à l’image de cette dernière rencontre, je vous aurais livré une page blanche.

Mais il y a tout de même eu joute et certains faits méritent d’être racontés dont la victoire de Québec  2-1 en fusillade. L’Armada connaissant une séquence désastreuse tant au niveau du classement que des blessures n’a guère amélioré son cas hier. En effet, leur meilleur attaquant, Philippe Sanche, est entré en contact accidentellement avec Aaron Dutra en première période.

«C’est une longue saison. Ça forge le caractère. On a été vraiment malchanceux et là, on perd Sanche sur un accident. Il ne sera pas parti pour deux jours, on va le perdre pour un bout de temps. C’est dur de partir le match comme ça, car on avait une bonne première période.» -Joel Bouchard

Matthew Boucher a été expulsé en première période pour conduite antisportive. Le joueur aurait tenté de faire rebondir la rondelle dans la baie vitrée afin de la rattraper et la donner au juge de ligne après le coup de sifflet. Malheureusement il l’aura envoyé trop haut dans les estrades. Une situation qui selon les règlements de la LHJMQ donne dix minutes de pénalité automatique. Comme il restait moins de temps à la première période, Boucher a été renvoyé au vestiaire.

C’était à se demander en deuxième période si les arbitres trouvaient la rencontre trop ennuyante. En effet, un déluge de pénalités s’est succédé, autant des deux côtés menant aux deux premiers buts de chaque équipe. D’abord Popisil de l’Armada et Bouillard des Remparts.

C’est seulement après la prolongation à 3 contre 3, lors de la fusillade que Matthew Boucher est venu sceller l’issu de la rencontre battant  Montembeault entre les jambières.

Bon match de Callum Booth

Lors de sa première présence contre les Cataractes, Booth avait laissé passer 7 rondelles. Un résultat guère reluisant pour un gardien numéro un. Mais hier soir le jeune gardien de Québec a rebondi n’accordant qu’un but au tableau indicateur (et un de plus lors de la fusillade).

Hommage à de grands disparus

En début de rencontre, l’organisation du Centre Vidéotron accompagné du maire Labeaume a tenu une courte cérémonie afin de baptiser la salle de Conférence Marc Simoneau et la passerelle de presse Albert Ladouceur en l’honneur de ces deux grands disparus du monde des médias. Pour l’occasion, des plaques ont été remises à leurs épouses en début de rencontre.

 

Commentaires

About the Author

Facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar