Published On: ven, Jan 29th, 2016

Victoire des Remparts 3-2 contre le Phoenix de Sherbrooke

Partager
DSC_6536

Photo: Jonathan L’Heureux

Ce soir les Remparts de Québec freiné à 7 une série de défaites vainquant le Pheonix de Sherbrooke 3 à 2 devant plus de 17 000 spectateurs. Il faut dire que l’entraîneur/DG Philippe Boucher à procédé au retour des fêtes à une liquidation en règle dans le but de regarnir sa liste de premiers choix aux prochains repêchages. Sherbrooke se trouvant au 14 rang, derrière les Remparts qui occupent le 9 rang, c’était donc l’occasion idéale pour eux de renouer avec la victoire.

Période 1

Encore un début de rencontre très décousu pour les diables rouges qui n’arrivent pas à gagner les batailles pour la rondelle. Chaque fois qu’un joueur des Remparts et de Sherbrooke se disputent la rondelle, ce sont ces derniers qui repartent avec elle. Il n’y a rien à faire, les joueurs de Québec semblent manquer de bras. Peut-être qu’une inscription au GYM pourrait résoudre le problème (ironie)?

Booth malgré quelques beaux arrêts n’aura guère aider la cause des ses coéquipiers. Le gardien numéro un aura littéralement laissé passer ce qu’on appelle communément un sapin. Croyez-moi, celui-ci avait des guirlandes, des lumières et des boules en quantité. Mais il faut être franc, Callum Booth à tout de même connu une solide rencontre.

Mais malgré tout, combatifs comme toujours, ne renonçant jamais, les Remparts ont déjoué à leur tour le gardien Charles-Antoine Poirier-Turcot de Sherbrooke par le tir de la ligne bleu d’Aaron Dutra avec 38.8 seconde à faire.

Période 2

Il faut noter une nette amélioration du niveau de jeu des Remparts, en particulier Mikael Robidoux qui termine toujours bien ses mises-en-échec. Mais qui dit jeux intense dit risque de blessure. En fin de deuxième période le jeune Matthew Boucher à quitter le jeux après s’être fracasser contre la bande lors qu’accroché lors d’une belle montée. Malheureusement, son cas ne regarde pas bien. Selon Philippe Boucher, Matthew devra passer des tests demain mais on redoute une blessure à la clavicule et plusieurs semaines de repos.

Nous avons eu droit à une belle rivalité en ce 2e tiers-temps. Le compte est presque égal partout. 1-1 au pointage et 23-21 en faveur du Phoenix de Sherbrooke.

Période 3

Probablement la plus belle période pour les locaux que j’ai vu au Centre Vidéotron depuis longtemps. Les Remparts ont même réussi à compter en infériorité numérique alors que l’entraîneur du Phoenix tentait de revenir de l’arrière prenant la décision risquée de retirer le gardien et de jouer à 6 contre 4.

Commentaires

About the Author

Facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar