Published On: lun, Mar 7th, 2016

Un incendie majeur a détruit le Centre Jardin Hamel à Québec

Partager

Ce lundi 7 mars 2016, vers 04 h 30 du matin, un violent incendie s’est déclaré dans un institution commerciale de renommée à Québec en détruisant entièrement le Centre Jardin Hamel, situé au 6029 du Boulevard Wilfrid-Hamel dans le secteur de l’Ancienne-Lorette depuis près de 50 ans.

Un incendie majeur a détruit le Centre Jardin Hamel à Québec

Photo : F.Demarteau

La Centrale de Répartition 9-1-1 de la Ville de Québec recevra l’appel initial d’un témoin qui voit des flammes s’échapper de la toiture du bâtiment et les premières unités qui se présenteront sur les lieux du sinistre confirmeront un feu éclaté, contre lequel les pompiers lutteront durant près de sept heures.

À ce moment de l’année se tenait l’Exposition des Papillons en Fête qui était au début de la saison, mais également installés depuis peu dans l’établissement, Éducazoo qui est un service d’éducation et d’animation avec des animaux domestiques et exotiques.

Devant un brasier qui est entrain de dévorer le commerce de très grande superficie, les hommes du S.P.C.I.Q. n’auront d’autres choix que d’attaquer les flammes en mode défensif, en raisons des dangers et risques d’explosion, de par les bonbonnes de gaz de 20 lbs, mais aussi des possibles engrais et autres composants utilisés en jardinages qui ont des propriétés inflammables.

Les jets déluge ont étés mis en action depuis les échelles aériennes et les pompiers acheminés au fur et à mesure des alarmes complétées jusqu’à la quatrième, les pompiers seront près d’une soixantaine sur l’intervention et le Boulevard Hamel sera d’ailleurs fermé à toute circulation durant plus de huit heures, soit jusqu’aux environs de 12 h 30.

Des employés sous le choc, tristes qui voient leurs efforts et leur travail anéantis, mais qui sont déjà prêts à se retrousser les manches pour l’amour de ce qu’ils faisant parfois depuis plus de 20 ans.

Ce sont de nombreux employés qui en apprenant la nouvelle de l’incendie de leur lieu de travail, qui se sont dépêchés de venir en pensant pouvoir éventuellement tenter de sauver quelques affaires et en fin de journée, nous nous sommes entretenus avec un jeune homme qui constatait l’ampleur de cette catastrophe, car pour lui, il venait de perdre son emploi dans lequel il était depuis l’été 2014.

Tristesse, incompréhension, les yeux fixés vers le secteur où se trouvaient les papillons, il expliquait qu’il aimait prendre soins de ces merveilles colorées éphémères dont il aimait prendre soins, même après que leur courte vie s’achève, il les ramassait et les installaient méticuleusement dans des cadres.

Plusieurs animaux d’Éducazoo ont malheureusement péris dans l’incendie, même si c’est triste, les membres de l’entreprise et les animateurs ont tout de même pu récupérer quatre animaux, dont la tortue Caroline et trois autres, alors qu’une bonne vingtaine d’autres n’ont pu êtres sauvés.

On parle de serpents, lézards, chinchillas, rats et autres qui servaient à différentes occasions pour des animations éducatives, voir thérapeutiques.

Une reconstruction rapide est déjà envisagée.

Le fondateur du Centre Jardin Hamel, Gaetan qui avait vendu son commerce il y a plus de dix ans et qui séjourne en Floride, était sous le choc à l’annonce de ce qui venait d’arriver à ce qu’il a réalisé, en tant que pionnier dans ce genre d’activités horticoles.

Monsieur Hamel était attristé en sachant que certains de ses employés qu’il avait formés il y a de cela plus de 20 ans, voir même qui comptaient 25 années de service au Centre Jardin Hamel, venaient de perdre ce pourquoi ils vivaient et pour lequel ils avaient cette passion.

Un des propriétaires actuels, Monsieur Daoust, mentionnait qu’il était question de procéder à une reconstruction rapide et une remise sur pieds du commerce, qui pourrait se faire dans le courant du mois de mai prochain, en raison du début de la saison qui battait son plein attirait un très grand nombre de clients par jour,en plus des activités en cours.

Le bâtiment est une perte totale et les dommages sont estimés à près de trois millions de dollars, sans compter l’inventaire des marchandises qui se trouvaient à l’intérieur.

Le troisième incendie dans un commerce horticole dans la grande région de Québec.

Dans le courant du mois de janvier, se sont les établissements des Serres Lizotte et Fortier, tout deux situés en région Lévisienne, qui avaient été la proie des flammes et ce matin, le troisième événement d’incendie dans une activité similaire se déroule dans cette institution historique de renommée.

Gaetan Hamel ne comprend pas pourquoi en si peu de temps, trois établissements horticoles aient pu êtres touchés ou ravagés par des incendies, alors que certains matériaux de réalisation d’une sont de la tôle et de la polythène et de grands espaces libres, il y a vraiment des questions à se poser, vu que bizarrement, ce sont trois incendies dans ce genre d’installations en 3 mois conclut-il.

En raison des occupations professionnelles de notre équipe, nous avons été prendre les images en fin de journée, mais le visuel montre clairement l’étendue des dégâts.

Texte et Photos : F.Demarteau

Commentaires

About the Author

- Fondateur et Responsable Associé Chauffeur chez Laurier Mazda Éditeur web Patrouilleurs Médias Québec Photographe, Rédacteur, Chroniqueur Photographe et Chroniqueur pour QuébecSpot Média Courriel : urgencemedias@gmail.com

Facebook

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar