Accueil Internationales 1 450 enfants afghans ont été évacués vers les États-Unis sans leurs...

1 450 enfants afghans ont été évacués vers les États-Unis sans leurs parents.

37
0

Près de 1 500 enfants afghans ont été évacués des États-Unis depuis août, mais sans leurs parents. Pendant ce temps, environ 250 des enfants restent sous la garde du gouvernement américain..

Les centaines d’enfants qui restent sous la garde du gouvernement américain continuent de poser des questions auxquelles personne ne sait répondre. Ils font partie des quelque 1 450 enfants afghans qui ont été évacués vers les États-Unis sans leurs parents depuis le mois d’août. Des mois après leur arrivée, on ne sait pas encore si certaines de leurs familles seront réunies.

Ce chiffre important, rapporté pour la première fois par Reuters et mis à jour dans des chiffres récents obtenus par CNN auprès de l’Office of Refugee Resettlement, révèle une réalité dévastatrice des évacuations et de leurs conséquences.

Plus de 1 000 enfants afghans ont été séparés de leurs familles

« C’est choquant… l’idée qu’il y a plus de 1 000 enfants sans famille en ce moment et qu’ils peuvent se sentir seuls et effrayés », déclare le Dr Sabrina Perrino, pédiatre afro-américaine en Californie qui espère devenir parent d’accueil.

Lire aussi :  Les dirigeants de la Bulgarie sont mis en quarantaine. Comment on en est arrivé là

De nombreux enfants ont tenté de fuir l’Afghanistan avec leur famille mais ont été séparés dans le chaos, selon les défenseurs des droits de l’homme. Certains ont perdu le contact avec leurs parents lors du bombardement de l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul. Et certains de leurs parents n’ont pas survécu à l’attaque terroriste.

Selon les autorités, la grande majorité des 1 450 enfants qui ont été amenés aux États-Unis sans leurs parents ont été rapidement libérés pour vivre avec des parrains – notamment d’autres membres de la famille avec lesquels ils ont fui ou des parents vivant déjà aux États-Unis. Certains ont été réunis avec leur famille grâce à un processus de dépistage accéléré créé par l’administration Biden pour les enfants afghans.

Lire aussi :  Les États-Unis rejettent l'idée d'un verrouillage total

Mais environ 250 de ces enfants restent sous la garde du gouvernement américain, selon les statistiques fournies récemment à CNN par l’Office of Refugee Resettlement. Et la plupart de ces enfants, selon les défenseurs des droits de l’homme, n’ont aucun membre de leur famille avec lequel ils pourraient être réunis aux États-Unis.

Les familles et les défenseurs qui ont parlé à CNN ont déclaré que les enfants, déjà traumatisés par ce qu’ils ont vécu en Afghanistan, vivent maintenant dans l’incertitude et attendent désespérément des réponses sur ce qui va se passer.

Lire ROMANIA LIBERA et sur Google News.

Article précédentPaxlovid, autorisé en Israël. Comment prendre les antiviraux de Pfizer
Article suivantReine Elizabeth, message de Noël touchant. Les premières célébrations sans le prince Philip