Accueil Actualités Abonnements cachés : éviter les pièges et faire des économies

Abonnements cachés : éviter les pièges et faire des économies

246
0
Abonnements cachés : éviter les pièges et faire des économies

De nos jours, les abonnements cachés constituent un véritable fléau pour les consommateurs. Dissimulés dans des offres alléchantes, ils peuvent se révéler être de véritables pièges financiers. Apprendre à les éviter et à contrecarrer leurs effets est donc essentiel. Dans cet article, nous vous livrons tout ce que vous devez savoir sur ces abonnements insidieux.

Comprendre les abonnements cachés : quels sont-ils et comment fonctionnent-ils ?

Définition d'un abonnement caché

Un abonnement caché se caractérise par une commerciale trompeuse visant à faire souscrire l'utilisateur à un service payant, souvent mensuel, sans son consentement explicite. Cette repose sur l'absence de transparence et/ou sur une formulation ambiguë des conditions d'utilisation.

Fonctionnement des abonnements cachés

Ils sont généralement intégrés dans des offres gratuites ou très attractives, dont la finalité est de capter l' du . Par exemple : une période d'essai gratuite ou un produit offert contre avis en ligne. La souscription au service payant est alors dissimulée dans les , souvent coches par défaut.

Après avoir décrypté ce qu'est un abonnement caché et son mode opératoire, nous pouvons maintenant passer aux signaux d'alerte qui permettent de déjouer ce type d'arnaque.

Les signaux d'alerte : détecter un abonnement caché avant qu'il ne soit trop tard

Une offre trop belle pour être vraie

Tout commence souvent par une offre commerciale particulièrement attrayante. Méfiez-vous des offres gratuites ou d'échantillons offerts. Ces « cadeaux » peuvent cacher des conditions de souscription à un abonnement payant.

L'absence de transparence dans les conditions générales

Un autre signal d'alerte est l'absence de clarté dans les conditions générales de ou d'utilisation. Si ces dernières sont difficiles à trouver, mal rédigées ou remplies de jargon juridique, il y a de fortes chances que vous soyez en présence d'un abonnement caché.

Maintenant que nous avons passé en revue les principaux signaux d'alerte, il est temps de passer aux obligations légales et droits des consommateurs face à ce type de pratique.

Les règles du jeu : obligations légales et droits des consommateurs face aux abonnements non désirés

Obligations légales des entreprises proposant des abonnements cachés

Sachez-le : la loi est du côté du consommateur ! En effet, l'article L121-17 du Code de la stipule que le doit informer le consommateur de manière claire et compréhensible sur son identité, les caractéristiques essentielles du service, le total ainsi que sur l'existence d'un droit de rétractation.

Droits des consommateurs face aux abonnements non désirés

Face à un abonnement non désiré, le consommateur dispose du droit de se rétracter sous 14 jours après la conclusion du contrat. Il peut également demander l'arrêt des prélèvements à sa banque et porter plainte auprès de la DGCCRF.

Bien connaître ses droits est une chose, mais encore faut-il savoir comment mettre fin efficacement à un abonnement caché.

Méthodes de résiliation : comment se libérer d'un abonnement caché efficacement

Résiliation en ligne

La plupart des services proposent une fonctionnalité permettant de résilier son abonnement directement en ligne. Si ce n'est pas le cas, une demande écrite par email pourrait suffire. N'oubliez pas de demander une confirmation écrite de votre résiliation.

Contact direct avec le prestataire

S'il est impossible de résilier en ligne ou que vous ne recevez aucune réponse à votre email, contactez directement le service client pour faire part de votre intention de résilier l'abonnement.

Une fois libéré du piège, il convient maintenant d'apprendre à ne plus tomber dedans !

Prévenir plutôt que guérir : conseils pratiques pour éviter de tomber dans le piège des abonnements cachés

  • Lisez attentivement les conditions générales : bien qu'elles soient souvent longues et fastidieuses à lire, elles contiennent des informations précieuses sur les éventuels abonnements cachés.
  • Méfiez-vous des offres gratuites : rappelez-vous que si c'est gratuit, c'est vous le produit !
  • Contrôlez régulièrement vos relevés bancaires : pour détecter d'éventuels prélèvements suspects.

Malheureusement, même en étant vigilant, on peut parfois se retrouver victime d'un abonnement indésirable. Voyons maintenant comment réagir et obtenir réparation.

Victime d'un abonnement indésirable ? Des solutions pour réagir et obtenir réparation

Contacter le service client du prestataire

Lorsque vous constatez un prélèvement non désiré, la première chose à faire est de contacter le service client du prestataire afin de résilier l'abonnement et demander un remboursement.

Saisir la DGCCRF

Si malgré votre demande, l'abonnement n'est pas stoppé ou que vous n'obtenez pas de remboursement, vous pouvez saisir la Direction générale de la , de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Pour finir ce tour d'horizon complet des abonnements cachés…

Nous avons vu ensemble ce qu'est un abonnement caché, comment le repérer avant qu'il ne soit trop tard, quelles sont les obligations légales des entreprises et comment exercer ses droits en tant que consommateur. Nous avons également passé en revue quelques méthodes de résiliation ainsi que des conseils pour éviter de tomber dans ce type de piège. Enfin, nous avons exploré les options qui s'offrent à vous si vous êtes victime d'un abonnement indésirable. Gardez bien à l'esprit ces informations et soyez vigilant : un consommateur averti en vaut deux !

4.9/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Patrouilleurs Médias Québec a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News