Accueil Internationales Aleksandr Lukashenko affirme avoir déjoué un “coup d’État”. Cinq personnes ont été...

Aleksandr Lukashenko affirme avoir déjoué un “coup d’État”. Cinq personnes ont été condamnées à de lourdes peines de prison

140
0

Parmi les personnes les plus en vue accusées d’avoir fomenté un coup d’État au Belarus figurent le politologue et critique littéraire Aleksandr Feduta, le chef du parti du Front populaire Rigor Kastusev et l’avocat Yuri Ziankovich. Ce dernier est également un citoyen américain.

Ziankovich a été condamné à 11 ans de prison pour avoir “créé et dirigé un groupe extrémiste”. Dans le même temps, Feduta et Kastusev ont été condamnés à dix ans de prison après avoir été reconnus coupables de complot visant à “prendre le pouvoir par des moyens anticonstitutionnels”. Deux autres accusés ont été condamnés à deux ans et demi de prison dans cette affaire.

L’un des témoins du procès était Roman Protasevich, le journaliste d’opposition arrêté en mai 2021 après le détournement par le Belarus d’un avion de ligne survolant son territoire. Le journaliste a affirmé avoir participé à des réunions par vidéoconférence avec l’accusé en vue de ce prétendu “complot”.“.

Lire aussi :  Le massacre du Texas. Donald Trump : l'existence du mal est la raison d'armer les citoyens

Pour sa part, Alexandre Feduta a déclaré au cours des auditions que le projet de “coup d’État”… a été initié par un officier de renseignement biélorusse qui avait infiltré le groupe. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a affirmé en avril 2021 avoir déjoué l’opération, qui, selon lui, avait été planifiée par les . Le dirigeant biélorusse a également qualifié cet acte de “tentative d’assassinat”. qui le visait, lui et sa famille, rapporte Agerpres.

Le Belarus, bras droit de la Russie

Dès le début de l’invasion de l’ par la , le Belarus a été du côté de Moscou. Le pays dirigé par Aleksandr Lukashenko a soutenu les actions de Vladimir Poutine. De plus, peu après le début de la guerre, les experts militaires pensaient que le Belarus pourrait rejoindre l’armée russe.

Lire aussi :  Selon un haut responsable ukrainien, les troupes frontalières russes ne sont pas prêtes à envahir le pays.

Dans le même temps, l’Union européenne a condamné à la fois la décision de Poutine et la participation du Belarus à l’agression militaire coordonnée par Vladimir Poutine. En outre, les premières négociations pour mettre fin à la guerre ont eu lieu au Belarus.

Article précédentMicrosoft Office pour Mac dispose de nouvelles fonctionnalités de stockage en nuage
Article suivantTom Cruise met sa vie en danger dans la vidéo de “Mission Impossible : Dead Reckoning”.
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !