Accueil Sport Alexander Zverev : la controverse Peng Shuai prouve que la dictature existe...

Alexander Zverev : la controverse Peng Shuai prouve que la dictature existe toujours

26
0

Alexander Zverev affirme que l’affaire Peng Shuai montre que la dictature existe toujours dans le monde, car il espère que la Chinoise est en sécurité et qu’elle reviendra devant les courts de tennis. Peng a disparu le mois dernier en Chine après avoir accusé un ancien vice-premier ministre chinois d’agression sexuelle.

La WTA a pris une décision importante contre la Chine en suspendant tous les tournois qui devaient avoir lieu en Chine et à Hong Kong l’année prochaine. « Nous vivons en Allemagne en 2021 et nous pensons qu’il n’y a plus rien de tel dans le monde.

Mais bien sûr, ce cas montre que la dictature est toujours la réalité de ce monde. J’espère qu’elle va bien, qu’elle est en sécurité et qu’elle pourra bientôt jouer au tennis », a déclaré Zverev au ZDF sportstudio.

La WTA a pris une grande position contre la Chine, mais l’ATP n’a jamais mentionné la suspension des tournois en Chine.

Lire aussi :  Yuki Bhambri pense que l'infection par le coronavirus a aggravé son genou

On a demandé à Zverev si l’ATP devait prendre des mesures comme la WTA. « Je ne suis pas un politicien, je ne sais pas exactement ce qui se passe, mais nous ne le savons pas tous. J’espère qu’à un moment donné, on en saura plus et qu’alors, j’espère que l’ATP dira quelque chose et, j’espère, fera quelque chose », a répondu Zverev.

Zverev a qualifié la situation de « folle ».

Le mois dernier, Sascha a parlé pour la première fois de l’affaire Peng, la qualifiant de « situation folle ».

« J’ai entendu dire qu’elle avait disparu. J’espère qu’elle sera bientôt retrouvée. Nous ne parlons pas d’un match de tennis, nous parlons de la vie d’un homme. C’est beaucoup plus pertinent que tout ce que nous faisons ici.

Lire aussi :  Sharypova : "L'ATP ne m'a jamais contactée pour faire des recherches sur Zverev".

J’ai déjà parlé à plusieurs joueurs. C’est une situation folle. Nous parlons de la vie d’un homme, d’un être humain qui vient de disparaître », a déclaré Zverev. En outre, Zverev a parlé de l’enquête en cours de l’ATP.

Alexander a été accusé de violences domestiques par son ex-petite amie Olya Sharypova. « Je suis content que cela se termine un jour. On m’a dit que cela ne durerait pas longtemps. C’est moi-même qui ai forcé l’ATP à enquêter sur ces accusations », a déclaré Zverev.

Article précédentVasek Pospisil qualifie le président de l’ATP « d’ignorant » à propos des commentaires sur le Challenger Tour
Article suivantQue sait Bill Gates de l’ère post-pandémique ? Les prophéties du milliardaire ont fait sensation dans le monde entier. C’est l’avenir
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^