Accueil Internationales Biden demande à Poutine de réduire la pression sur l’Ukraine avant les...

Biden demande à Poutine de réduire la pression sur l’Ukraine avant les mesures de rétorsion

58
0

M. Biden a exhorté M. Poutine à réduire la pression sur l’Ukraine, en le menaçant de mesures de rétorsion.

Les entretiens par vidéoconférence entre les présidents américain et russe Joe Biden et Vladimir Poutine se sont terminés peu après 17h00 GMT mardi, sur fond de craintes d’une escalade militaire des tensions à la frontière russo-ukrainienne, rapportent les agences de presse russes et l’exécutif américain, selon l’AFP et Reuters.

Les discussions par vidéoconférence ont duré environ deux heures, selon les agences de presse russes Ria Novosti, TASS et Interfax. La Maison Blanche a annoncé que la discussion par vidéoconférence s’est terminée à 17h08 GMT pile, après avoir débuté à 15h07 GMT.

L’appel a commencé par un échange de civilités diffusé par la télévision russe.

« C’est bon de vous revoir », a dit Joe Biden. « Salutations, Monsieur le Président », dit Vladimir Poutine, assis à une longue table.

Le président russe se trouvait dans sa résidence de Sotchi, une station balnéaire sur la mer Noire, tandis que le président américain menait la discussion depuis la « Situation Room » de la Maison Blanche.

Dans le même temps, la Maison Blanche a annoncé que Joe Biden s’entretiendrait mardi par téléphone avec le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre italien Mario Draghi, ainsi qu’avec le Premier ministre britannique Boris Johnson, après sa vidéoconférence avec Vladimir Poutine.

L’exécutif américain rappelle que le président s’est entretenu lundi avec les mêmes alliés et a convenu de rester « en contact étroit », selon un communiqué.

Lire aussi :  Le Kremlin reproche aux États-Unis de provoquer une "hystérie" à propos d'une éventuelle invasion russe en Ukraine.

La Maison Blanche a ajouté que Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, répondra aux questions des journalistes sur les entretiens Biden-Poutine lors d’un point de presse à 19h00 GMT.

Biden répondra par des sanctions contre la Russie si Poutine ne lève pas la pression sur l’Ukraine.

Le président américain Joseph Biden a déclaré à son homologue russe Vladimir Poutine, lors d’une vidéoconférence, que les États-Unis et les alliés européens sont « préoccupés » par la présence de troupes russes près des frontières de l’Ukraine et qu’ils réagiront, principalement par des sanctions, en cas d’attaque.

« Le président Joseph R. Biden a tenu aujourd’hui une conversation par vidéoconférence avec le président russe Vladimir Poutine pour discuter d’une série de questions à l’ordre du jour des États-Unis et de la Russie. Le président Biden a fait part des profondes préoccupations des États-Unis et de nos alliés européens concernant la mobilisation de forces militaires près de l’Ukraine et a clairement indiqué que les États-Unis et nos alliés répondront par des mesures économiques et autres fortes en cas d’escalade militaire », a annoncé la présidence américaine dans un communiqué publié sur son site web.

« Le président Biden a réitéré son soutien à la souveraineté de l’Ukraine et à l’intégrité territoriale du pays et a appelé à une réduction des tensions et à un retour à la diplomatie. Les deux présidents ont exhorté leurs équipes à poursuivre leurs actions après cette conversation, et les États-Unis coopéreront étroitement avec leurs alliés et partenaires », indique la Maison Blanche.

Lire aussi :  Les États-Unis vont former les troupes ukrainiennes en Roumanie

« Les présidents ont également discuté du dialogue entre les États-Unis et la Russie sur la stabilité stratégique, du dialogue séparé sur les cyberattaques et de la collaboration sur les questions régionales telles que l’Iran », note la présidence américaine.

Joseph Biden tiendra mardi soir une réunion virtuelle avec les dirigeants de la France, de l’Allemagne, de l’Italie et du Royaume-Uni pour les informer de son entretien avec le président russe Vladimir Poutine. « Plus tard cet après-midi (mardi soir EST), le président Biden organisera une vidéoconférence avec le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre italien Mario Draghi et le premier ministre britannique Boris Johnson à la suite de sa conversation avec Vladimir Poutine », a déclaré la présidence américaine.

« Au cours de la vidéoconférence d’hier, les dirigeants ont convenu de maintenir des contacts étroits pour adopter une approche coordonnée et globale en réponse à la mobilisation des forces militaires russes aux frontières de l’Ukraine », indique la Maison Blanche. Lundi soir, Joseph Biden a consulté ses alliés en Europe avant sa vidéoconférence avec Vladimir Poutine. « Nous avons convenu d’avoir une position unie » sur la situation en Ukraine, a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson. En cas d’attaque russe, les États-Unis augmenteront leurs forces militaires dans les pays d’Europe de l’Est et imposeront des sanctions économiques importantes. Ils envisageront également la possibilité d’admettre l’Ukraine au sein de l’Alliance de l’Atlantique Nord, selon le site dcnews.co.uk.

Article précédentUkraine, la première position après la conversation Biden-Poutine
Article suivantLa réponse que tous les alchimistes de l’histoire ont cherché. D’où vient l’or de la Terre