Accueil Internationales Certificat vert, obligatoire dans le bus ! Elle s’applique à partir d’aujourd’hui,...

Certificat vert, obligatoire dans le bus ! Elle s’applique à partir d’aujourd’hui, 10 janvier. Des centaines de milliers de Roumains sont touchés.

61
0

L’Italie impose de nouvelles restrictions pour limiter la propagation du coronavirus. Les clients de l’hôtel ou du restaurant doivent présenter une preuve de vaccination ou une preuve d’infection. Il en va de même pour l’accès aux centres de congrès ou l’utilisation des transports locaux.

Depuis le lundi 10 janvier, les autorités italiennes ont introduit le Super Passeport Vert, un certificat obtenu après une vaccination complète ou lors d’un passage de la maladie. Elle est nécessaire pour accéder à de nombreux endroits, notamment les hôtels, les restaurants, les salles de sport et les salles de concert. Le supercertificat est désormais également requis pour accéder aux avions, trains, bateaux, métros et même aux bus.

Lire aussi :  "Toujours le même cirque. Un grand pays dirigé par un clown" : Macron s'emporte après la mort de 31 migrants dans la Manche

Avec l’introduction du Super Green Pass, les personnes non vaccinées se voient refuser l’accès à de nombreuses installations. Pour la plupart des activités, les personnes en Italie ont besoin d’un super-certificat.

Les mesures, qui prennent effet à partir du lundi 10 janvier, resteront en vigueur jusqu’à la fin mars, rapporte Agerpres.

Pour arrêter la propagation du virus SRAS-Cov-2, les autorités italiennes ont décidé d’imposer des mesures extrêmement strictes. Ainsi, à partir du 20 janvier, les personnes non vaccinées ou celles qui n’ont pas connu la maladie n’auront plus accès aux services à la personne. Les salons de coiffure et de beauté demanderont à leurs clients ce certificat super vert.

À partir du 1er février, le Super Green Pass sera également requis pour les transactions dans les banques, les bureaux de poste et autres institutions publiques.

Lire aussi :  Manifestations en Turquie après l'effondrement de la lire : "AKP dans la tombe, peuple au pouvoir !". Demandes de démission d'un Erdoğan "irréaliste" VIDÉO

Les nouvelles mesures prises par les autorités italiennes s’appliquent également aux sportifs. Pour entrer sur le terrain, les footballeurs doivent prouver qu’ils ont été vaccinés ou qu’ils sont passés par une maladie.

Toutes ces restrictions limitent les activités normales de la vie quotidienne des personnes non vaccinées, un test COVID-19 négatif ne suffisant plus pour accéder à de nombreux lieux.

La plupart des immigrants en Italie sont des Roumains, environ 1,2 million. Ils doivent respecter les restrictions imposées par le pays où ils vivent et travaillent.

Article précédentLa star du Sydney FC se demande comment Rafael Nadal a pu entrer si tôt en Australie
Article suivantVladimir Poutine a clarifié les questions relatives au soulèvement au Kazakhstan par téléphone avec son homologue Kassym-Jomart Tokayev
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !