Accueil Internationales Commencez la vaccination avec la quatrième dose. Le pays où les personnes...

Commencez la vaccination avec la quatrième dose. Le pays où les personnes atteintes de déficience immunitaire reçoivent une autre dose.

69
0

Compte tenu de la propagation extrêmement rapide de la nouvelle souche Omicron, les autorités de plusieurs pays du monde imposent de nouvelles mesures pour empêcher la propagation du virus. Le Brésil est l’un des pays qui s’efforcent de contenir la pandémie, se classant au deuxième rang mondial pour la mortalité.

C’est pourquoi ils essaient d’accélérer la campagne de vaccination et annoncent la vaccination avec la quatrième dose. Les personnes visées sont les immunodéprimés de plus de 18 ans. La nouvelle dose sera administrée quatre mois après la troisième dose.

Le ministère brésilien de la santé a annoncé lundi que la quatrième dose du vaccin s’adresse principalement aux personnes atteintes du VIH ou aux patients cancéreux sous chimiothérapie.

Lire aussi :  Le président Biden discute de l'Ukraine avec le président Iohannis

Un autre changement a été annoncé par Les autorités brésiliennes sur la vaccination. Selon les informations fournies par les autorités, les personnes devant recevoir leur troisième dose ne doivent pas attendre cinq mois de plus. La vaccination avec une nouvelle dose de rappel peut être effectuée quatre mois après la deuxième dose.

Le Brésil a réussi à accélérer la campagne de vaccination

Lundi, le Brésil a annoncé le don de 10 millions de doses de sérum anti-COVID aux pays pauvres. Ce don sera effectué par le biais du système Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Après avoir annoncé la vaccination avec la quatrième dose, le ministère brésilien de la santé a précisé que ce don n’affectera en rien la campagne nationale de vaccination.

Lire aussi :  La Republika Srpska pourrait se détacher de la Bosnie-Herzégovine avec l'aide de la Russie et de la Chine.

Selon les chiffres officiels, le Brésil a réussi à accélérer la campagne de vaccination, puisque plus des deux tiers de la population sont désormais immunisés avec au moins deux doses de sérum anti-COVID. Depuis le début de la pandémie, 617 000 personnes sont mortes du SRAS-Cov-2 au Brésil, ce qui place le pays en deuxième position, derrière les États-Unis, pour le nombre de décès dans le monde.

Les informations publiées par evz.ro peuvent être reproduites par d’autres publications en ligne uniquement dans la limite de 500 caractères et avec un lien actif vers la source. Toute dérogation à cette règle constitue une violation de la loi 8/1996 sur le droit d’auteur.

Article précédentJens Stoltenberg avertit la Russie qu’une attaque contre l’Ukraine lui coûtera cher.
Article suivantTrump a été hué après avoir dit qu’il s’était fait vacciner avec le COVID-19.
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !