Accueil Internationales Convocation du Conseil OTAN-Russie au début de 2022

Convocation du Conseil OTAN-Russie au début de 2022

45
0

Le secrétaire général de l’Alliance de l’Atlantique Nord, Jens Stoltenberg, a décidé que le Conseil OTAN-Russie se réunirait le 12 janvier.

M. Stotenberg est en contact avec Moscou sur cette question, a déclaré un responsable de l’alliance à Bruxelles, rapporte l’AFP.

Ces derniers mois, Jens Stoltenberg a proposé à plusieurs reprises à Moscou de reprendre le dialogue au sein de cet organe de coopération créé en 2002, désormais suspendu en raison du conflit en Ukraine, mais les autorités russes n’ont pas répondu favorablement, écrit Agerpres.

Pour cette réunion convoquée le 12 janvier, « nous sommes en contact avec la Russie », a déclaré le responsable de l’OTAN sous couvert d’anonymat.

Lire aussi :  Les touristes fêtent Noël en Bucovine à l'ancienne

Depuis sept ans, l’Alliance de l’Atlantique Nord n’a cessé de dénoncer l’annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 et d’exiger le respect de la souveraineté territoriale de l’Ukraine.

La Russie et le camp occidental s’accusent mutuellement de provocations en renforçant les capacités militaires à leurs frontières communes.

À la mi-décembre, la Russie soumet deux projets de traités, l’un aux États-Unis, l’autre à l’OTAN, exposant ses exigences en matière de garanties menant à une désescalade.

Ces documents interdisent l’expansion de l’OTAN, notamment en Ukraine, et limitent la coopération militaire occidentale en Europe de l’Est et dans les pays membres de l’ex-URSS, sans imposer de mesures similaires à la Russie.

Lire aussi :  Les autorités ont décidé ! Les fidèles ne peuvent plus assister aux offices sans un test COVID-19 négatif.

La réunion du 12 janvier est la première proposée par le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, après que la Russie a annoncé ses exigences.

Une réunion du Comité militaire de l’OTAN, qui rassemble les chefs d’état-major de la défense des 30 pays membres, est également prévue le même jour.

Jeudi, Jens Stoltenberg a réaffirmé son soutien à l’Ukraine et sa détermination à protéger tous les alliés de l’OTAN contre les actions de la Russie, tout en se disant toujours ouvert au dialogue avec la Russie.

Lire Patrouilleurs des médias sur sur Google News !

Article précédentLe Japon a introduit des écrans publicitaires en 3D
Article suivantBitcoin vs. Ethereum : quelles sont les différences entre ces deux actifs numériques ?