Accueil Internationales COVID-19 frappe à la tête de l’Eglise orthodoxe. Un patriarche infecté par...

COVID-19 frappe à la tête de l’Eglise orthodoxe. Un patriarche infecté par un coronavirus

32
0

Le mardi 11 janvier, l’Église orthodoxe serbe a publié une déclaration officielle annonçant que le patriarche Porphyry a été infecté par le virus du SRAS-Cov-2.

Le haut prélat présente de légers symptômes d’infection et restera en isolement à son domicile. « Sa Sainteté s’est vu prescrire une thérapie appropriée », ajoute le communiqué. Dans la déclaration citée par Associated Press elle affirme que Profirie peut remplir « pleinement et sans heurts » ses obligations administratives.

« Il prie pour les médecins, les travailleurs de la santé et toutes les personnes touchées par l’épidémie », conclut-il.

Dimanche, le patriarche Porphyre était en Republika Srpska, l’entité autonome contrôlée par les Serbes en Bosnie voisine, pour assister à une cérémonie religieuse. Lors de l’événement, peu de participants portaient des masques de protection, note l’Associated Press.

Lire aussi :  Mircea Geoană fait exploser la bombe. Que prévoit la Russie ? Les manœuvres du Kremlin plus dangereuses que prévu

Le chef de l’Église orthodoxe de Serbie est âgé d’une soixantaine d’années et occupe ce poste depuis 2020, date du décès de son prédécesseur, Irénée. Il a été infecté par le COVID-19 mais n’a pas réussi à combattre le virus. Il est décédé en novembre 2020, à l’âge avancé de 90 ans.

Les mesures sanitaires n’ont pas non plus été respectées lors de la cérémonie d’intronisation du nouveau patriarche, ont déclaré à l’époque des médecins, qui ont critiqué l’événement auquel assistaient les plus hauts responsables et hommes politiques du pays.

Porphyry Peric est considéré comme un moderniste au sein de l’église majoritairement conservatrice, puisqu’il est le 46e patriarche des Serbes. Le Saint-Synode des évêques de l’Église orthodoxe serbe a élu Porphyry en 2014 comme métropolite de Zagreb et de Ljubljana.

Lire aussi :  L'UE maintient les sanctions contre la Chine jusqu'en 2022

L’Église orthodoxe serbe compte environ 12 millions de paroissiens, principalement en Serbie, au Monténégro et en Bosnie.

La Serbie, pays d’environ 7 millions d’habitants, a annoncé lundi 9 000 nouveaux cas d’infection par le virus SRAS-Cov-2. Le nombre d’infections a fortement augmenté après que les autorités ont assoupli les mesures pour la période des fêtes. La veille du Nouvel An, les concerts en plein air étaient autorisés.

Article précédentLa Russie effectue des exercices militaires à la frontière de l’Ukraine
Article suivantUn avertissement sévère pour l’Europe. Nous sommes au bord de la guerre
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !