Accueil Alimentation Digestion : 5 signes à ne pas sous-estimer indiquant que vous mâchez...

Digestion : 5 signes à ne pas sous-estimer indiquant que vous mâchez mal vos aliments

147
0

Une bonne digestion commence dans la bouche avant l’estomac. Vérifiez si vous mastiquez correctement vos aliments lorsque vous mangez.

Une bonne santé commence à table, non seulement ce que vous mangez, mais aussi COMMENT vous mangez.

Bien digérer est essentiel pour bien vivre tout au long de la journée. Manger trop vite peut entraîner une sensation de lourdeur dans l’estomac, voire une mauvaise assimilation des nutriments les plus importants. Comme vous pouvez le constater, apprécier la nourriture que vous mangez est plus important que vous ne le pensiez.

Découvrons les 5 signes d’une mauvaise mastication.

Vous pouvez souffrir d’acidité gastrique

Si vous mâchez peu, vous augmentez considérablement vos chances d’avoir de l’acidité gastrique. En effet, la mastication stimule la production d’acide chlorhydrique, indispensable au bon déroulement du processus digestif. Manger trop vite ne permet pas à l’organisme de produire cet acide, ce qui, combiné à des aliments mal mastiqués, devient une recette parfaite pour l’acidité gastrique.

Ne pas assimiler correctement les nutriments

Les macronutriments dont notre corps a besoin pour fonctionner correctement sont les glucides, les protéines et les graisses, que vous pouvez imaginer comme les matériaux de construction de votre corps tout entier. Pendant la mastication, le processus de décomposition de ces macronutriments en leurs versions les plus facilement assimilables par notre organisme commence, à savoir les monosaccharides, les acides aminés et les acides gras.

Ces nutriments “plus petits” sont assimilés par l’intestin grêle, où se déroule l’essentiel du processus d’assimilation. Mais si vous n’avez pas mastiqué correctement vos aliments, l’absorption est moindre, ce qui entraîne un stress physique et mental.

Vous pouvez avoir des problèmes digestifs

Sur le chemin qui mène de la cavité buccale à l’intestin grêle, notre corps sécrète certaines substances essentielles à la digestion : le pancréas produit des enzymes spécifiques à la digestion, tandis que la vésicule biliaire produit de la bile, toutes deux destinées à décomposer davantage les aliments et à les rendre plus faciles à assimiler.

Lire aussi :  Débarrassez vos raisins de leurs pesticides !

Toutefois, ces substances n’ont qu’une portée limitée : si les aliments ne sont pas décomposés par les dents, les enzymes et la bile ne parviennent pas à assurer une bonne digestion. Les effets secondaires courants sont l’indigestion, les gaz et la constipation.

Vous mangez plus que nécessaire

Si l’un de vos objectifs est de perdre du poids – ou si vous voulez simplement éviter d’avoir l’impression d’éclater – mâchez plus lentement et plus soigneusement. Manger trop vite perturbe la communication dans notre corps : le cerveau ne peut pas communiquer la sensation de satiété et nous avons donc tendance à manger voracement pour nous rassasier.

Manger plus que nécessaire, outre le fait de prendre quelques kilos inoffensifs, peut donner lieu à des problèmes d’indigestion et, à long terme, à des problèmes beaucoup plus graves comme le syndrome métabolique, qui provoque

  • obésité
  • l’hypertension artérielle
  • des taux de glucose élevés

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que, à leur tour, ces derniers peuvent provoquer des maladies cardiaques, du diabète ou faciliter certains types de cancer. LIRE aussi : Si vous voulez perdre du poids, essayez cette astuce simple qui va vous étonner.

Vous n’appréciez pas ce que vous mangez

Ce point peut sembler moins important, mais il s’agit en fait de la première étape pour inverser la tendance à la suralimentation. En revanche, pour certains, la santé n’est peut-être pas une raison suffisante pour revoir leurs habitudes.

Pourtant, si l’on y réfléchit bien, l’une des caractéristiques de l’italianité est de pouvoir apprécier la nourriture, non seulement comme quelque chose de savoureux et de délicieux, mais aussi comme un rituel émotionnel et social. Lorsque l’on mange en famille ou entre amis, il est important de profiter de l’instant, et apprécier les saveurs est la première étape pour trouver la sérénité et vivre véritablement le moment présent.

Lire aussi :  Les amandes, meilleures alliées de l'intestin : comment elles favorisent la santé de votre second cerveau

Surtout si quelqu’un a cuisiné pour vous, la meilleure façon de le remercier est de savourer pleinement le repas servi… et peut-être de faire la vaisselle.

Quelques astuces pour éviter de manger trop vite

Pendant les heures de travail, il peut être difficile de prendre le temps de manger tranquillement. Néanmoins, essayez de suivre ces petits conseils et cela deviendra certainement plus facile :

  • Pour éviter les indigestions et autres problèmes, mâchez jusqu’à ce que l’aliment ait une consistance similaire à celle des aliments pour bébé. En général, il faut 20 à 30 mastications pour y parvenir, mais ne vous inquiétez pas de compter, rappelez-vous simplement que vous ne devez pas vous battre pour avaler et que vous ne devez pas avoir besoin de boire de l’eau pour avaler la bouchée.
  • Faites attention à vos habitudes alimentaires, en observant comment certaines pratiques peuvent vous pousser à manger trop vite. Par exemple, au début, vous pourriez éviter de regarder des séries télévisées ou des vidéos sur les médias sociaux en mangeant, et vous concentrer uniquement sur votre repas. Le maintien d’une posture droite peut également faciliter la mastication.
  • Essayez de prendre une collation entre les repas, surtout si vous savez déjà que vous arriverez à la maison le ventre vide. Lorsque nous avons une forte envie de nous nourrir, il est beaucoup plus complexe de manger calmement et d’apprécier les saveurs. Évitez donc d’arriver trop affamé à votre prochain repas.
Article précédentKapalbhati : 5 minutes par jour pour détoxifier en profondeur le corps et l’esprit.
Article suivantLe Dr Franco Berrino alerte sur le danger des pomme de terres (surtout en frites)
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^