Accueil Internationales Frappes de missiles et de drones sur des bases militaires irakiennes

Frappes de missiles et de drones sur des bases militaires irakiennes

40
0

Un missile Katioucha a frappé mercredi une base militaire irakienne accueillant les forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad, selon des sources militaires et de sécurité irakiennes.

Un communiqué de l’armée irakienne a indiqué qu’elle avait trouvé un lance-roquettes avec un missile dans le district d’al-Jihad, à l’ouest de Bagdad, près de l’aéroport.

Les sources ont déclaré que personne n’a été blessé dans l’incident.

Ces dernières semaines, les responsables américains ont prévenu qu’ils s’attendaient à une augmentation des attaques contre les forces américaines en Irak et en Syrie, en partie en raison du deuxième anniversaire de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani.

Lire aussi :  Les États-Unis révèlent les plans de la Russie pour une invasion potentielle de l'Ukraine

Bien qu’il n’y ait pas eu de revendication immédiate de la responsabilité des récentes attaques, les groupes militaires irakiens alignés sur l’Iran ont juré de riposter à l’assassinat de Soleimani et du commandant de la milice irakienne Abou Mahdi al-Muhandis.

L’attaque de mercredi est la deuxième cette semaine à viser la base située près de l’aéroport international de Bagdad, après l’attaque déjouée de lundi par deux drones.

Deux drones chargés d’explosifs ont également été abattus mardi par les défenses aériennes irakiennes alors qu’ils s’approchaient de la base aérienne d’Ain al-Asad, qui abrite les forces américaines, à l’ouest de Bagdad.

Article précédentEmmanuel Macron veut « embêter les non-vaccinés ».
Article suivantUne hôtesse de l’air a utilisé l’identité d’un enfant mort pour travailler aux États-Unis. Pendant deux décennies, personne n’a compris