Accueil Internationales Gendarmerie de la capitale, annonce concernant l’accès à la cathédrale patriarcale pour...

Gendarmerie de la capitale, annonce concernant l’accès à la cathédrale patriarcale pour l’Épiphanie

36
0

L’accès à la cathédrale patriarcale pour les fidèles sera possible jeudi, jour de l’Épiphanie, à partir de 6h30, uniquement depuis la place Unirii, en sens unique, délimité comme tel sur le côté droit, a annoncé la gendarmerie de la capitale.

Des événements religieux auront lieu jeudi à la cathédrale patriarcale sur Dealul Mitropoliei, ainsi que dans d’autres lieux de culte de Bucarest.

Afin d’assurer le respect des mesures de séparation physique et d’éviter les attroupements à proximité des lieux de culte, des voies spéciales seront créées pour la circulation des participants, selon un communiqué de presse de la gendarmerie de Bucarest, transmis à AGERPRES.

Lire aussi :  Poutine fait allusion à une invasion prochaine de l'Ukraine

Ainsi, l’accès des fidèles à la cathédrale patriarcale se fera à partir de 6h30, uniquement depuis la place Unirii, sur une seule voie, indiquée comme telle sur le côté droit. L’entrée et la sortie par le 11 June Street sont limitées.

L’accès à la cathédrale patriarcale pour l’Épiphanie n’est qu’une des mesures mises en place par les autorités pour respecter l’ordre public.

Toujours afin de respecter ces mesures, les participants aux messes seront guidés par des bénévoles de l’organisateur jusqu’aux lieux où un nombre limité de personnes sera autorisé à entrer, et le Grand Agheasma sera offert en bouteilles, uniquement par des bénévoles.

Lire aussi :  Elon Musk veut devenir un influenceur

La gendarmerie de la capitale conseille aux citoyens : de se comporter de manière civilisée et de respecter les indications des gendarmes ; de respecter les mesures de protection sanitaire (port d’un masque de protection et distance physique, lorsque la loi l’exige) ; de faire attention à leurs effets personnels, afin de ne pas être victimes de vols à la tire ; s’ils sont témoins d’actes antisociaux, d’appeler la patrouille de gendarmerie la plus proche ou le numéro d’urgence 112.

Article précédentEpidémie de Covid-19 à bord d’un avion décollant de Milan
Article suivantCe que les Roumains pensent de l’intervention du gouvernement dans le domaine du changement climatique