Accueil Voyage Israël rouvre ses frontières aux touristes vaccinés. Voici comment voyager en Terre...

Israël rouvre ses frontières aux touristes vaccinés. Voici comment voyager en Terre Sainte

89
0

Israël a ouvert ses frontières aux touristes étrangers vaccinés contre le Covid-19 à partir d’aujourd’hui, 1er novembre.

Les autorités de Jérusalem ont récemment émis un ordre prévoyant la reprise du tourisme international. Il a également publié de nouvelles règles selon lesquelles les touristes de tous les pays du monde pourront se rendre en Israël. La réouverture des frontières intervient plus d’un an et demi après la fermeture des frontières le 9 mars 2020. L’accès est autorisé à partir d’aujourd’hui, 1er novembre 2021, à tous les ressortissants étrangers vaccinés. Ils doivent avoir reçu, au cours des 180 derniers jours, un calendrier complet de vaccination avec l’un des sept vaccins reconnus par l’OMS. En particulier Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson, AstraZeneca, Sinovac, SinoPharm ou Covishield. L’accès est également autorisé aux personnes qui ont eu le COVID au cours des six derniers mois, qui se sont rétablies et qui peuvent prouver la maladie avec des pièces justificatives officielles.

Cette décision a été prise alors qu’environ 65% de la population israélienne avait déjà reçu le programme complet de vaccination. Dans le même temps, 41% des citoyens sont immunisés même avec la dose de rappel. Israël a été l’un des premiers pays à adopter la vaccination à la troisième dose.

Les autorités israéliennes ont officiellement annoncé qu’à partir du 1er novembre, les touristes pourront à nouveau voyager librement.

« Nous attendons depuis un certain temps de donner la nouvelle de la réouverture complète des frontières et nous sommes impatients de retenir les touristes. Nous espérons que les mesures annoncées seront bien accueillies par ceux qui souhaitent se rendre en Israël en toute sécurité. Ce n’est pas vraiment une période facile. Nous restons prudents, mais il est temps de revenir autant que possible à nos habitudes d’avant la pandémie. Près de la moitié des citoyens du monde sont déjà vaccinés et, en Israël, nous avons déjà commencé à administrer la dose de rappel depuis la fin de l’été », a déclaré Ksenia Kobyakov, directrice du développement des nouveaux marchés au ministère israélien du tourisme.

Lire aussi :  Coldplay cessera de faire de la musique après 2025

Il existe en effet des restrictions pour ceux qui ont séjourné dans un pays figurant sur la liste rouge au cours des 14 derniers jours. Pour l’instant, cependant, aucun pays n’est classé sur la liste rouge. La plupart des pays sont considérés comme orange (risque moyen), y compris la Roumanie.

Conditions de voyage en Israël à partir du 1er novembre

Les conditions de voyage en Israël à partir du 1er novembre 2021 sont simples. Les voyageurs doivent être munis d’un certificat de vaccination ou d’une preuve de maladie passagère, d’un test PCR COVID et d’un test PCR effectué à l’entrée, ainsi que du PLF. Par conséquent, les touristes roumains pourront entrer en Israël s’ils remplissent les conditions suivantes :

  • Être vacciné avec le schéma complet au moins 14 jours avant d’entrer en Israël et au maximum 180 jours avant la fin du voyage en Terre Sainte, ou pouvoir fournir la preuve du passage de la maladie dans les six derniers mois ou faire effectuer la dose de rappel ;
  • Présenter un test PCR négatif effectué au plus tard 72 heures avant l’embarquement pour Israël ;
  • Effectuer à leurs frais un autre test PCR à leur entrée en Israël et attendre en isolement pendant un maximum de 24 heures jusqu’à réception du résultat négatif. Le coût du test est d’environ 100 NIS (environ 130 RON) ;
  • Remplir un formulaire sanitaire et le présenter à l’embarquement dans l’avion pour Israël et à l’entrée dans le pays, qui contient des informations telles que la date et le type de vaccin administré, les personnes avec lesquelles ils voyagent et les pays visités au cours des 14 derniers jours.
Lire aussi :  Et si vous partiez vivre dans le Vaucluse ?

Israël a été l’un des premiers pays à lancer la campagne de vaccination au début de l’année. À la fin de l’été, l’administration de la troisième dose du vaccin a commencé. Jusqu’à présent, plus de 3,9 millions d’Israéliens (environ 42 % de la population) ont déjà reçu la dose de rappel. Les autorités ont donc repris les pourparlers en vue de la réouverture du tourisme, l’une des principales industries de la Terre Sainte.

Article précédentQu’est-ce que le Polkadot ? Comment acheter Polkadot ?
Article suivantNicolae Ciucă a présenté le programme du gouvernement au Parlement.
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^