Accueil Internationales Jens Stoltenberg avertit la Russie qu’une attaque contre l’Ukraine lui coûtera cher.

Jens Stoltenberg avertit la Russie qu’une attaque contre l’Ukraine lui coûtera cher.

199
0

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a averti mardi la qu’une éventuelle attaque militaire contre l’ aurait un “prix très élevé”, réaffirmant son soutien à la souveraineté de la nation ukrainienne.

“Aujourd’hui, nous avons discuté du renforcement des forces militaires russes près de l’Ukraine. Malgré les appels internationaux à la transparence et à la réduction des tensions, le renforcement des troupes se poursuit”, a déclaré Jens Stoltenberg lors de sa rencontre avec le Premier ministre roumain Nicolae Ciucă, selon spotmedia.ro.

“Nous avons clairement fait savoir que toute nouvelle agression contre l’Ukraine aura un prix très élevé. Nous continuerons à soutenir politiquement et pratiquement notre très proche partenaire, l’Ukraine. Nous soutenons la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, nous soutenons le droit de l’Ukraine à choisir sa propre voie”, a souligné Jens Stoltenberg, selon une déclaration publiée sur le site web de l’OTAN.

Lire aussi :  L'OTAN envisage une présence à long terme en Europe orientale

Jens Stoltenberg veut faire comprendre à la Russie qu’attaquer l’Ukraine ne surprendra pas l’OTAN, qui est prête au dialogue.

Jens Stoltenberg a déclaré que l’Alliance de l’Atlantique Nord est prête pour un dialogue solide avec la Russie, exprimant son intention de convoquer une réunion du Conseil OTAN-Russie au début de l’année prochaine.

M. Stoltenberg a réaffirmé que tout dialogue avec la Russie serait mené sur la base des principes clés de la sécurité européenne et en consultation avec les partenaires européens de l’OTAN, dont l’Ukraine.

L’OTAN a récemment rejeté la demande de Moscou qui souhaitait que l’Alliance renonce à l’adhésion de l’Ukraine et a insisté sur l’importance de son partenariat avec Kiev.

Lire aussi :  Sua fait jouer ses muscles contre la Chine ! L'accord qui échauffe les esprits à Pékin

Lire Patrouilleurs des médias sur Google News!p

Article précédentL’éducation, en solidarité avec tous. Avec elle, personne !
Article suivantCommencez la vaccination avec la quatrième dose. Le pays où les personnes atteintes de déficience immunitaire reçoivent une autre dose.