Accueil Internationales Joe Biden rassure les Américains : Les États-Unis sont  » prêts  »...

Joe Biden rassure les Américains : Les États-Unis sont  » prêts  » pour Omicron.

44
0

Le président américain Joe Biden a assuré mardi que les États-Unis étaient « préparés » à la montée de la variante Omicron, réaffirmant qu’il n’y avait aucune raison de « paniquer », du moins pour les Américains vaccinés, rapporte l’AFP.

« Nous devons tous être préoccupés par Omicron », mais « nous ne devons pas paniquer », a déclaré le président américain, ajoutant : « Ce n’est plus mars 2020, nous sommes prêts. »

Il a ainsi cité « trois grandes différences » par rapport à l’apparition de la pandémie, en premier lieu les vaccins, mais aussi l’abondance d’équipements de protection individuelle pour les soignants qui doivent faire face à l’afflux de personnes non vaccinées dans les hôpitaux ou encore l’information accumulée sur ce virus, selon agerpres.ro.

Lire aussi :  Le Premier ministre annonce des mesures draconiennes. Tout le monde doit s'auto-isoler et faire un test PCR. Personne n'y échappe

Joe Biden déclare que les États-Unis sont prêts à faire face à une nouvelle vague de la souche Omicron, mais met en garde ceux qui ne sont pas complètement vaccinés.

Joe Biden a toutefois tenu à mettre en garde ceux qui ne sont pas complètement vaccinés, affirmant qu’ils ont « de bonnes raisons d’être inquiets » et qu’il est de leur « devoir patriotique » de se faire vacciner.

La variante Omicron a représenté 73,2% des nouvelles contaminations de COVID-19 la semaine dernière aux Etats-Unis.

Découvert à l’origine en Afrique du Sud, Omicron a rapidement été étiqueté par les responsables de l’Organisation mondiale de la santé comme une « variante préoccupante » en raison du grand nombre de mutations dans son profil génétique. Plus précisément, 32 mutations ont été identifiées dans la protéine spike de la variante Omicron, qui est la cible principale des anticorps que le système immunitaire produit pour combattre le COVID-19, selon reginamaria.co.uk.

Lire aussi :  Les maires se retournent contre les citoyens

Lire Patrouilleurs des médias sur sur Google News !

Article précédentLa Turquie étend son influence en Afrique. Les ventes d’armes pourraient atteindre 75 milliards de dollars
Article suivantBoris Johnson a envoyé un avertissement à Poutine. La Grande-Bretagne est prête à soutenir l’Ukraine