Accueil Internationales La Chine critique le boycott diplomatique américain des Jeux olympiques de Pékin

La Chine critique le boycott diplomatique américain des Jeux olympiques de Pékin

70
0

La Chine a condamné le projet de boycott diplomatique américain des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin et a menacé de riposter.

La Maison Blanche a déclaré qu’aucune délégation officielle ne serait envoyée aux Jeux en raison des préoccupations relatives aux droits de l’homme en Chine. Mais il a déclaré que les athlètes américains pourraient y participer et qu’ils auraient le plein soutien du gouvernement.

Les diplomates américains vont boycotter les Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022

La Chine a qualifié la démarche de Washington de « farce politique auto-dirigée ». Plus tôt, anticipant l’annonce, Pékin a déclaré qu’elle prendrait des « contre-mesures résolues » contre un tel boycott.

« Les États-Unis veulent seulement politiser le sport, créer des divisions et provoquer des confrontations. Le succès des Jeux ne repose pas sur la présence d’un petit nombre de responsables gouvernementaux de pays », a déclaré un porte-parole de la mission chinoise auprès des Nations unies dans un communiqué.

Lire aussi :  Un Ukrainien a tenu un journal de guerre pendant 7 ans

De plus, l’ambassade de Chine à Washington a déclaré que « personne ne se soucie de savoir si ces personnes viennent ou non. » Le porte-parole Liu Pengyu a ajouté qu’aucune invitation n’avait été adressée aux responsables politiques américains, « de sorte que ce ‘boycott diplomatique sort tout droit du néant' ».

Sur la plateforme de médias sociaux chinoise Weibo, le sujet de recherche « boycott diplomatique américain des Jeux olympiques d’hiver de Pékin » est censuré depuis mardi matin.

Au début de l’année, la première dame Jill Biden a conduit la délégation américaine aux Jeux olympiques d’été de Tokyo.

Article précédentRoger Federer a eu du mal à l’accepter’, dit le top analyste
Article suivantMarion Bartoli :  » J’ai vu beaucoup de peur dans les yeux de Sabine Lisicki, elle était …