Accueil Internationales La Corée du Nord ne participera pas aux Jeux olympiques de Pékin...

La Corée du Nord ne participera pas aux Jeux olympiques de Pékin en raison de « forces hostiles ».

40
0

Dans une lettre adressée à la Chine, la Corée du Nord a annoncé qu’elle ne participerait pas aux Jeux olympiques de Pékin, invoquant des « forces hostiles » et les risques liés au COVID-19.

La Corée du Nord ne sera pas présente aux Jeux de Pékin 2022 de cet hiver. Les responsables de l’État ont informé la Chine qu’ils n’enverraient pas leurs athlètes cette année, invoquant des « forces hostiles » et les risques liés au COVID-19. La Corée du Nord a également affirmé que les États-Unis tentent d’empêcher le succès des Jeux.

La Corée du Nord ne participera pas aux Jeux olympiques de Pékin

Le média d’État KCNA a cité une lettre du comité olympique et du ministère des sports de Pyongyang, qui a imputé aux « forces hostiles » et au pandémonium mondial le fait de ne pas pouvoir participer.

Lire aussi :  Statistique stupéfiante enregistrée dans un pays européen. Plus de décès par suicide que par coronavirus

Les États-Unis et plusieurs autres pays, dont la Grande-Bretagne, le Canada et l’Australie, ont annoncé que leurs diplomates boycotteraient les Jeux. Toutefois, les athlètes sont libres de se rendre à Pékin pour concourir.

Cependant, un détail notable n’a pas été inclus dans la lettre. Il semble que la Corée du Nord ait en fait été suspendue du Comité international olympique jusqu’à la fin de l’année 2022. Ils n’avaient pas envoyé d’équipe aux Jeux olympiques de Tokyo l’année dernière, en raison des inquiétudes suscitées par le COVID-19.

Bien qu’elle n’y ait pas participé, la Corée du Nord a souhaité à la Chine bonne chance pour les prochains Jeux et lui a exprimé son soutien.

Lire aussi :  Un homme d'Arad condamné à une amende pour avoir juré sur Facebook

Les Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 se dérouleront du 4 au 20 février. Le personnel olympique à Pékin a répété la cérémonie de remise des médailles au Medals Plaza lundi, environ un mois avant l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver.

Lire Patrouilleurs des médias sur sur Google News !

Article précédentLa France intervient dans les plans de la Corée du Nord. Paris va-t-il lâcher Kim Jong-Un ?
Article suivantÉmeutes au Kazakhstan. Les autorités annoncent le rétablissement de l’ordre. Des milliers de manifestants ont été certifiés