Accueil Divertissements La Cour suprême d’Espagne annule l’amende de 2,1 millions d’euros infligée à...

La Cour suprême d’Espagne annule l’amende de 2,1 millions d’euros infligée à Piqué

249
0

La Cour suprême espagnole a annulé l’amende de 2,1 millions d’euros infligée au défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué, 34 ans, en 2016, à la suite d’un litige concernant ses déclarations fiscales de 2008.

La Cour suprême a décidé que Piqué peut déduire de son impôt sur le revenu les cotisations de sécurité sociale qu’il a versées au Royaume-Uni lorsqu’il jouait pour Manchester United il y a dix ans, selon un document judiciaire publié mercredi.

“Les cotisations versées à la sécurité sociale dans un autre État de l’Union européenne, où elles sont obligatoires pour les travailleurs, doivent être considérées comme déductibles aux fins de l’impôt sur le revenu”, a jugé le tribunal, selon astrosens.co.uk.

Lire aussi :  La femme de Bruce Willis, Emma Heming Willis, fait face au diagnostic d'aphasie de l'acteur.

La Cour suprême d’Espagne annule l’amende infligée à Piqué et crée un précédent pour les autres athlètes.

À l’époque en question, la Grande-Bretagne faisait encore partie de l’Union européenne.

La décision crée un précédent, selon une déclaration du tribunal, ce qui signifie qu’elle pourrait affecter d’autres athlètes dans une situation similaire.

La Cour suprême a également donné raison à Piqué sur la légitimité d’une société qu’il a créée avec son frère pour gérer ses droits d’image. Le tribunal a jugé que la société n’était pas une société écran mais une entreprise légitime.

La partenaire de vie de Piqué, la chanteuse colombienne Mebarak, est également impliquée dans un litige fiscal avec les autorités espagnoles.

Lire aussi :  Le Sénat a adopté le projet de loi qui permet la création d'une entreprise en 3 jours

Un procureur a déclaré qu’elle avait vécu en entre 2012 et 2014 et qu’elle n’avait pas payé 14,5 millions d’euros d’impôts sur les revenus perçus pendant cette période. Ses avocats affirment qu’elle ne vivait pas en Espagne pendant ces années.

Lire Patrouilleurs des médias sur sur Google News !

Article précédentLe premier SMS au monde est mis aux enchères via NFT
Article suivantOffensive de Pékin. Les analystes américains craignent une guerre civile, les Chinois rêvent de domination mondiale
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^