Accueil Internationales La France se prépare aux manifestations du 1er mai

La France se prépare aux manifestations du 1er mai

168
0

En France, les gens se préparent à participer aux manifestations du 1er mai, un premier test pour le président Emmanuel Macron.
Comme beaucoup de personnes à gauche, Isabelle-Touria Boumhi, une infirmière de 60 ans, affirme que soutenir Emmanuel Macron ou Marine Le Pen lors du second tour de la présidentielle française dimanche dernier (24 avril) aurait été comme choisir “entre la peste et le choléra”. Finalement, elle n’a pas voté.
Mais au lieu de cela, elle se prépare à prendre part aux manifestations du 1er mai dimanche (1er mai). “Je continuerai le combat et je descendrai dans la rue jusqu’à ce que je cesse de travailler”, rapporte Reuters.
“C’est le seul moyen. Parce que la lutte est le seul moyen qui nous reste pour accomplir quoi que ce soit.”
Cette opinion préfigure ce à quoi le nouveau réélu Macron peut s’attendre lorsqu’il fait avancer les réformes favorables aux entreprises, notamment un projet de rejet de l’âge de la retraite.
Boumhi affirme qu’il descendra dans la rue chaque fois que cela sera nécessaire pour bloquer ce projet.
Son salaire brut d’un peu moins de 2 000 euros – environ 2 100 dollars – est consacré au logement et à la nourriture pour elle-même et sa fille de 22 ans, qui est étudiante, et elle dit devoir compter chaque centime.

Lire aussi :  L'auteur de l'attentat de mardi dans le métro de New York a été arrêté.

La France sera confrontée aux revendications des manifestations du 1er mai, dont le coût de la vie est le thème principal.

Le coût de la vie a été le thème principal de la campagne présidentielle et devrait être tout aussi important à l’approche des élections législatives de juin.
Des élections que le parti de Macron et ses alliés doivent remporter s’ils veulent mettre en œuvre leurs politiques.
Son gouvernement actuel a fixé des plafonds aux augmentations des prix de l’énergie et a promis des mesures supplémentaires pour tenter de protéger le pouvoir d’achat des consommateurs.
Mais l’inflation a atteint un nouveau sommet de 5,4 % en avril, tandis que la croissance a stagné au premier trimestre.
Philippe Martinez, chef du syndicat CGT, sera également présent aux rassemblements du 1er mai dimanche.
Selon lui, le gouvernement doit s’attaquer au problème du pouvoir d’achat en augmentant les salaires.
La CGT dit qu’elle demandera aux travailleurs de maintenir la pression sur Macron dans les rues et avec des grèves et après les rassemblements du 1er mai.

Lire aussi :  VIDÉO : Les États-Unis et la Corée du Sud testent des missiles après le lancement de la Corée du Nord

Suivez Patrouilleurs des médias sur Twitter, Facebook et Google News!

Article précédentGarbine Muguruza explique pourquoi une pause était une bonne décision
Article suivantLe Celtic, toujours plus près du titre