Accueil Internationales La Grande-Bretagne pourrait gâcher Noël. Les Français se préparent à des manifestations

La Grande-Bretagne pourrait gâcher Noël. Les Français se préparent à des manifestations

52
0

Le Royaume-Uni peut causer des problèmes

Des sources industrielles ont affirmé que les pêcheurs français essaieront de perturber la période des fêtes en bloquant Calais et d’autres ports parce que leurs collègues se sont vu refuser des permis de pêche dans les eaux britanniques.

Le député Andrew Bridgen a déclaré : « C’est décevant étant donné que plus de 98% des pêcheurs français ont demandé des licences et les ont reçues. Je ne doute pas que leur action sera soutenue par Macron dans la perspective de son élection en avril. »

Ces menaces ont été proférées alors que le Royaume-Uni a accepté d’octroyer des licences à 23 navires français supplémentaires à la suite d’un différend de longue date sur les permis post-Brexit. Sept autres bateaux pourraient se voir accorder l’accès à l’Union européenne à mesure que les responsables européens et britanniques concluent les négociations.

Lire aussi :  Viktor Orban sur le point de frapper un autre coup. Ce qui se passera en Hongrie le 3 avril. Sondage

Olivier Lepretre, responsable du comité régional des pêches des Hauts-de-France, a déclaré : « Des manifestations sont prévues suite au blocage des ports. Les actions viseront l’importation de produits britanniques. Les pêcheurs français sont plus unis que jamais contre l’adversité. »

Les protestations sont sur le point de commencer

Les patrons syndicaux seraient en train de finaliser l’action prévue, mais des sources indiquent que les blocages auront lieu avant le 23 décembre, en se concentrant délibérément sur les transports de Noël. Les initiés ont déclaré que les pêcheurs se sont sentis « trahis » par le Royaume-Uni pour avoir attendu plus de 100 permis et « abandonnés par la Commission européenne ».

Interrogé sur une résolution, M. Bridgen a déclaré : « Je ne vois pas de résolution avant l’élection présidentielle d’avril. » Le Royaume-Uni a accordé environ 1 800 licences à des navires de pêche européens, dont plus de 800 bateaux français. Virginijus Sinkevicius, commissaire européen chargé de la pêche, a remercié le Royaume-Uni d’avoir « respecté » la date limite du 10 décembre pour les bateaux souhaitant pêcher dans les eaux britanniques.

Lire aussi :  L'Europe confrontée à de graves cas de grippe

Un porte-parole du gouvernement a déclaré : « Nous suivons de près les actions des pêcheurs français et nous attendons des autorités françaises qu’elles veillent à ce que la fluidité du trafic et du commerce ne soit pas perturbée. Nous avons accordé des licences à des navires pour lesquels des preuves suffisantes ont été fournies qu’ils remplissaient les conditions requises par l’accord de commerce et de coopération », selon Express.co.uk.

Article précédent2021 en rétrospective : Djokovic survit à une blessure et au défi de Taylor Fritz
Article suivantRick Macci : Serena Williams ne pense probablement jamais qu’elle est perdue du tout
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !