Accueil Internationales La Hongrie organisera un référendum sur les questions LGBT. Les questions auxquelles...

La Hongrie organisera un référendum sur les questions LGBT. Les questions auxquelles les Hongrois devront répondre

100
0

Mardi 30 novembre, le Parlement hongrois a adopté une résolution qui donnera au gouvernement le pouvoir d’organiser un référendum sur les questions LGBT. La campagne anti-LGBT du Premier ministre Viktor Orban franchit ainsi une nouvelle étape alors qu’il s’apprête à entrer dans une course électorale difficile l’année prochaine, lors des élections législatives.

Un référendum pour cibler la loi controversée anti-LGBT

Le dirigeant de Budapest, M. Orban, un nationaliste au pouvoir depuis 2010, a proposé un référendum cette année sur la législation du parti au pouvoir restreignant l’enseignement de l’homosexualité et des questions relatives aux transsexuels dans les écoles, ce qui a intensifié la guerre culturelle avec l’Union européenne.

Face à sa première élection compétitive depuis plus d’une décennie, Viktor Orban a cherché à promouvoir des politiques sociales qui, selon lui, protègent les valeurs chrétiennes contre le libéralisme occidental, en plaçant les questions de genre et ce qu’il appelle la propagande LGBTQ au centre de sa campagne, ainsi que l’immigration, selon le rapport de la Commission européenne. Agerpres.

Lire aussi :  La Pologne suit les traces de Trump. Un mur de 180 km sera construit à la frontière avec le Belarus

Le Parlement de Budapest a voté successivement sur les quatre questions du référendum, les approuvant avec une majorité de Fidesz.

La loi a été adoptée en juin et a suscité des réactions véhémentes dans toute l’Union européenne.

Lors du référendum, qui se tiendra l’année prochaine à une date qui sera fixée ultérieurement, il sera demandé aux Hongrois s’ils acceptent que des séminaires sur l’orientation sexuelle soient organisés dans les écoles sans le consentement des parents et s’ils pensent que les procédures de changement de sexe doivent être encouragées auprès des enfants. Il leur sera également demandé si les contenus médiatiques susceptibles d’influencer l’orientation sexuelle doivent être montrés aux enfants sans aucune restriction.

Lire aussi :  Viktor Orban porte un coup à la Cour européenne de justice. Les déclarations du PM hongrois sont sans équivoque

La loi adoptée en juin, dont le gouvernement affirme qu’elle vise à protéger les enfants, a provoqué un malaise au sein de la communauté LGBT et des réactions critiques dans toute l’Union européenne.

« Il y a une loi homophobe très grave qui a été adoptée en Hongrie à la mi-juin. Il doit y avoir des sanctions juridiques, éventuellement des sanctions financières », a déclaré Clément Beaune, secrétaire d’État français aux affaires européennes, avant une visite officielle à Budapest.

Article précédentLa Lettonie souhaite la présence de militaires américains sur son territoire pour tenir la Russie à distance.
Article suivantErdogan veut que la Turquie fasse la paix entre l’Ukraine et la Russie
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !