Accueil Internationales La Lituanie offre 1 000 euros aux migrants pour qu’ils ne franchissent...

La Lituanie offre 1 000 euros aux migrants pour qu’ils ne franchissent pas la frontière

74
0

La Lituanie a proposé de donner 1 000 euros aux migrants pour qu’ils retournent dans leur pays d’origine. Le ministère lituanien de l’Intérieur a triplé les versements qui leur sont destinés pour éviter qu’ils ne soient confrontés à une crise.

Le ministère lituanien de l’Intérieur a triplé les paiements versés aux migrants illégaux qui acceptent de retourner dans leur pays. Au lieu de 300 euros, ils auront droit à 1 000 euros, a annoncé mercredi le ministère, selon la LRT.

La Lituanie triple les paiements aux migrants

« Renvoyer les migrants dans leur pays d’origine est un processus complexe et long. L’entretien d’un migrant coûte 11 000 euros par an à la Lituanie et c’est une charge vraiment importante pour l’État. Nous cherchons des moyens d’encourager les gens à rentrer volontairement et nous espérons que des paiements plus élevés augmenteront le nombre de personnes qui choisissent de rentrer », a déclaré le ministre de l’Intérieur Agnė Bilotaitė, cité dans le communiqué.

Lire aussi :  Reine Elizabeth, message de Noël touchant. Les premières célébrations sans le prince Philip

Elle a ajouté que la majeure partie de l’argent proviendrait de l’aide financière de la Commission européenne pour gérer la crise migratoire. Le département des migrations a également terminé le traitement des demandes d’asile des migrants qui ont traversé la Lituanie depuis le Belarus au cours de l’été et du mois de septembre.

Sur les 3 272 demandes d’asile, seules 54 ont abouti. Ceux qui restent risquent d’être expulsés vers leur pays d’origine. L’asile a été accordé à des personnes originaires de Syrie, du Yémen, d’Irak, d’Érythrée et d’Afghanistan. Ils reçoivent un permis de séjour en Lituanie et seront inclus dans le programme d’intégration.

Lire aussi :  Les aborigènes australiens mettent le feu au vieux bâtiment du parlement.

Les paiements de 1 000 € seront proposés jusqu’au 20 janvier et ne s’appliqueront qu’aux migrants se trouvant actuellement en Lituanie, a déclaré le ministère.

Article précédentLa foire de Noël de Budapest accueille les vaccinés, sans masque
Article suivantRafael Nadal dévoile son calendrier pour début 2022