Accueil Voyage La neutralisation de la mine marine au large de la mer Noire...

La neutralisation de la mine marine au large de la mer Noire présentait un risque élevé

155
0

Le commandant du mouilleur de mines et de filets qui a participé lundi à la neutralisation de la mine marine observée au large de la mer Noire, le capitaine de frégate Daniel Gheorma, a déclaré que la mine était d’origine ukrainienne et que la mission effectuée était à haut risque.

La mine marine contenait environ 20 kilogrammes de trinitrotoluène.

“A l’arrivée dans le district, la mine a été identifiée, classée d’origine ukrainienne, provenant du stock opérationnel des forces navales ukrainiennes, revitalisé en 2020. Il s’agit d’une mine utilisée dans les districts jusqu’à 50 mètres de profondeur, avec une charge TNT d’environ 20 kilogrammes. (…) La mission était à haut risque, car c’est la première fois que nous effectuons une véritable activité de destruction de mines. L’opération s’est déroulée en toute sécurité, nous avons toujours veillé à ce que le groupe de plongeurs démineurs soit en sécurité et mène ses activités de manière à ne pas mettre en danger la vie des militaires roumains”, a déclaré M. Gheorma à l’arrivée du navire d’intervention militaire dans le port militaire de Constanta, selon agerpres.ro.

Lire aussi :  Nicușor Dan annonce des projets PNRR d'une valeur d'environ 50 millions d'euros pour la rénovation de bâtiments

Selon le chef du détachement de plongée de déminage à bord du coureur de mines, le capitaine de frégate Cătălin Gherghinescu, la mine est arrivée dans les eaux territoriales roumaines de la mer Noire “très probablement par dragage ou simplement en coupant le câble d’ancrage”.

“Le détachement nous avons divisé en deux équipes, une équipe d’assurance, qui a assuré l’interdiction d’autres navires ou bateaux dans la zone (…), et avec quatre autres soldats nous nous sommes déplacés vers cette mine, nous l’avons reconnue, nous avons fait la cargaison que nous avons, nous l’avons positionnée sur la coque de la mine, nous nous sommes déplacés à la distance de sécurité, initiée à 750 mètres – un kilomètre”, a déclaré Gherghinescu.

La neutralisation de la mine marine à haut risque au large de la mer Noire a été effectuée à 70 kilomètres en face de Capu Midia

Une mine marine a été repérée lundi au large de la mer Noire, à quelque 70 kilomètres de Capu Midia, et a été détruite par les spécialistes du navire d’intervention militaire déployé sur les lieux.

Lire aussi :  L'éducation, en solidarité avec tous. Avec elle, personne !

L’état-major des forces navales a indiqué dans un communiqué de presse que le chasseur de mines et de filets “Vice Admiral Constantin Bălescu”, avec à son bord un groupe de plongeurs NEDEX, effectue une mission de recherche et d’intervention dans un district maritime situé à une distance d’environ 39 milles nautiques (70-72 kilomètres), au large de la mer Noire, par le travers du Capu Midia, où une mine marine dérivante a été signalée.

“La mine a été observée ce matin par le bateau de pêche roumain ‘Olimpus 1’, dont le capitaine a informé les autorités roumaines, par voie officielle, vers 8h10. Après avoir reçu le rapport, le chef d’état-major de la marine a ordonné une mission de recherche et d’intervention dans le district maritime où la mine a été signalée. Le navire militaire a quitté le port militaire de Constanta à 8 h 20 et, une fois arrivé dans le district, il agira pour le neutraliser”, indique le communiqué.

Suivez Patrouilleurs des médias sur Twitter, Facebook et Google News!

Article précédentSa Majesté Margareta de Roumanie, aujourd’hui le jour de son anniversaire, hier en “première ligne” du front des réfugiés en Ukraine
Article suivantWhatsApp Web : l’astuce pour ne plus voir vos conversations à l’écran
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^