Accueil Internationales La Nouvelle-Zélande reporte la réouverture de la frontière

La Nouvelle-Zélande reporte la réouverture de la frontière

208
0

La Nouvelle-Zélande a reporté mardi son projet de réouverture progressive de ses frontières à la fin du mois de février. La propagation de la variante Omicron inquiète les experts.

Lors d’une conférence de presse, le ministre de l’intervention COVID-19 du pays, Chris Hipkins, a déclaré que les voyages depuis l’étranger seraient retardés. Les Néo-Zélandais auraient dû pouvoir se rendre en Australie sans quarantaine à partir du 16 janvier, mais cela ne sera pas possible avant la fin du mois de février.

Le plan de réouverture des frontières en Nouvelle-Zélande ne sera pas respecté

“Nous pouvons accélérer le déploiement de ce programme de rappel et faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes reçoivent leur vaccin avant qu’elles ne soient isolées chez elles par-delà la frontière internationale”, a ajouté M. Hipkins.

Lire aussi :  L'UE maintient les sanctions contre la Chine jusqu'en 2022

La Nouvelle-Zélande a également déclaré que la durée du séjour dans les unités de quarantaine de l’État passerait d’une semaine à 10 jours. L’obligation de se soumettre à un test de dépistage avant le départ pour entrer en Nouvelle-Zélande a été réduite de 72 heures à 48 heures avant le voyage.

La nation du Pacifique Sud venait juste de commencer à réduire certaines des mesures de lutte contre la pandémie les plus sévères au monde. Ses restrictions aux frontières internationales devaient être progressivement assouplies à partir de janvier, tous les touristes étrangers étant autorisés à entrer dans le pays à partir d’avril.

Lire aussi :  La Pologne propose un septième paquet de mesures contre la Russie "Nous espérons que d'autres Européens accepteront de renforcer les sanctions".

La compagnie aérienne nationale Air New Zealand (AIR.NZ) a annoncé qu’elle allait annuler environ 120 services d’ici la fin du mois de février. Le Premier ministre Jacinda Ardern a déclaré que ces décisions étaient prises pour donner au gouvernement plus de temps pour se préparer à Omicron.

La Nouvelle-Zélande a signalé 22 cas avec la variante Omicron.

Lire Patrouilleurs des médias sur sur Google News

Article précédentEnquête majeure aux États-Unis. Des informations volées par des pirates informatiques utilisées dans des transactions boursières
Article suivantVladimir Poutine tiendra une réunion du conseil d’administration du ministère russe de la Défense.