Accueil Internationales La première arrestation a été effectuée dans l’incendie du Parlement sud-africain. Après...

La première arrestation a été effectuée dans l’incendie du Parlement sud-africain. Après interrogatoire, un homme de 51 ans a été placé en détention.

61
0

Le dimanche 2 janvier a été une journée difficile pour les pompiers d’Afrique du Sud. Un incendie s’est déclaré à l’intérieur de l’installation et il a fallu une mobilisation des forces pour l’éteindre. Après avoir combattu les flammes, les pompiers ont réussi à éteindre l’incendie, mais les dégâts matériels sont importants.

A la fin de la journée, il semble que nous ayons notre premier coupable. La police a ouvert une enquête et un homme de 51 ans a été interrogé. A la fin de l’interrogatoire, la police a ordonné son arrestation.

Le président Cyril Ramaphosa était au Cap après l’extinction de l’incendie et a fait des déclarations sur l’incident. Le responsable déclare qu’il s’agit d’un « événement terrible et dévastateur », rapporte News.co.uk.

Lire aussi :  Un régime de type soviétique : Mukhtar Ablyazov se proclame chef de l'opposition.

M. Ramaphosa a remercié les pompiers qui ont répondu à l’incendie. Il affirme que sans les compétences des équipes spéciales, le Parlement serait aujourd’hui « un tas de cendres ».

Les autorités sud-africaines ont déclaré que l’ensemble du bâtiment du parlement a subi des dommages importants. Malheureusement, l’alarme incendie n’était pas en bon état de marche. Il n’a été activé qu’après l’arrivée des pompiers sur les lieux, ce qui n’est pas du goût des autorités.

Le feu s’est déclaré dans les bureaux du troisième étage et s’est propagé au gymnase. Trente-six pompiers sont intervenus sur les lieux, demandant aux autorités davantage de ressources pour lutter contre l’incendie, selon le membre du comité de sûreté et de sécurité de la ville.

Lire aussi :  Poutine et Lukashenko font équipe, cette fois sur la glace ! Le président russe a réussi à faire sensation sur des patins à roulettes

« Ces bâtiments sont vieux. Il a été suggéré que l’équipement de détection d’incendie a pris 30 minutes pour enregistrer le feu. Nous aurions pu arriver plus tôt si le système de détection d’incendie avait fonctionné. Nous étudions cette possibilité », a déclaré JP Smith.

Heureusement, personne n’a été blessé dans l’incendie, il n’y a eu que des dégâts matériels.

Article précédentIsraël frappe des cibles du Hamas dans la bande de Gaza
Article suivantL’ancien président afghan décrit le moment où il a fui les talibans : « L’œuvre de ma vie a été détruite ».
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !