Accueil Internationales La reine Elizabeth inaugure une ligne ferroviaire portant son nom.

La reine Elizabeth inaugure une ligne ferroviaire portant son nom.

131
0

La reine Élisabeth de Grande-Bretagne a fait une apparition surprise mardi 17 mai lors d’une cérémonie marquant l’achèvement de la construction, attendue depuis longtemps, d’une ligne ferroviaire londonienne nommée en son honneur.

Elizabeth, vêtue d’un chapeau et d’un manteau jaune vif et se servant d’une canne, a dévoilé une plaque à la gare de Paddington. Elle était accompagnée de son fils Edward et du Premier ministre Boris Johnson.

Il s’agit de la dernière sortie publique de la monarque de 96 ans qui, bien qu’elle ait manqué un discours au Parlement la semaine dernière en raison de problèmes de mobilité, a assisté à deux reprises à un spectacle équestre dans sa résidence du château de Windsor ces derniers jours.

La reine Elizabeth de Grande-Bretagne a inauguré une ligne de train à Londres dont le coût s’élève à environ 24 milliards de dollars.

Le projet ferroviaire de 24 milliards de dollars devait initialement ouvrir en décembre 2018, mais a été retardé à plusieurs reprises en raison de problèmes liés aux tests de sécurité et aux systèmes de signalisation juste avant le début de la pandémie.

Lire aussi :  Le Kazakhstan déclare l'état d'urgence sur fond de violentes manifestations dans le pays

Nommée à l’origine “Crossrail”, la ligne Elizabeth reliera des destinations de l’ouest de Londres, notamment l’aéroport d’Heathrow et de Reading, à Shenfield, à l’est. Il sera ouvert au public le 24 mai.

La reine Elizabeth II sera absente du discours du trône prononcé mardi devant le Parlement, une cérémonie solennelle de la démocratie britannique, et sera remplacée par le prince Charles, a annoncé lundi soir le palais de Buckingham, invoquant des “problèmes de mobilité” de la souveraine, selon l’AFP.

“La reine continue d’avoir des problèmes épisodiques de mobilité et, après consultation de ses médecins, a décidé – à regret – de ne pas assister au discours du Trône”, a indiqué le palais dans un communiqué.

Lire aussi :  Lavrov : l'attaque de la Russie se poursuivra jusqu'à la " fin ".

C’est la première fois en 60 ans que la reine, âgée de 96 ans, ne lira pas le discours du Trône, rédigé par le gouvernement pour exposer ses priorités. C’est aussi la première fois que le prince Charles, l’héritier de la couronne, la remplacera, note l’AFP, selon agerpres.ro.

La Reine Elizabeth n’a manqué que deux fois l’événement auquel le Prince Charles assistera désormais au Parlement.

La reine Elizabeth II n’a manqué la cérémonie que deux fois au cours de son règne, lorsqu’elle était enceinte, en 1959 et 1963.

Suivez Patrouilleurs des médias sur Twitter, Facebook et Google News!

Article précédentLe plan monstrueux de Vladimir Poutine ! L’alerte est maximale à la frontière roumaine. La nouvelle cible de la Russie est révélée
Article suivantBucarest, impliqué dans les jeux hongrois ! Une position de force dans l’Europe de la guerre. Qui paiera les coûts de l’attitude envers la Russie ?