Accueil Internationales La Russie accuse l’OTAN de vouloir déployer des missiles nucléaires en Europe,...

La Russie accuse l’OTAN de vouloir déployer des missiles nucléaires en Europe, ce à quoi l’alliance militaire répond fermement.

91
0

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré aux journalistes à Bruxelles que la Russie elle-même violait depuis des années le traité INF (« Intermediate-Range Nuclear Forces »), aujourd’hui abrogé, en déployant de nouveaux missiles nucléaires à portée intermédiaire en Europe, ajoutant que l’OTAN n’avait pas l’intention d’imiter le comportement de Moscou.

« La proposition de moratoire de la Russie n’est pas crédible car nous avions une interdiction et ils l’ont brisée », a déclaré Jens Stoltenberg.

« Si la Russie ne détruit pas de manière vérifiable tous ses missiles SSC-8, qui sont des missiles en violation du traité FNI, elle n’est pas crédible lorsqu’elle propose maintenant d’interdire quelque chose qu’elle a déjà commencé à utiliser », a ajouté le chef de l’OTAN.

Lire aussi :  Pologne et Biélorussie, nouvelles tensions diplomatiques après l'expulsion du consul polonais

M. Stoltenberg faisait référence au traité INF de 1987 conclu entre le dirigeant soviétique de l’époque, Mikhail Gorbatchev, et le président américain, Ronald Reagan, qui interdit les armes nucléaires de portée intermédiaire – celles dont la portée est comprise entre 500 et 5 500 km (310 à 3 400 miles) – en Europe, rapporte g4media.co.uk.

La Russie est sur le pied de guerre

L’alliance de l’OTAN est très inquiète. La Russie pourrait envahir l’Ukraine au début de l’année prochaine avec une force comptant jusqu’à 175 000 soldats.

L’invasion russe de l’Ukraine est une « possibilité très réelle », selon les experts militaires.

Tant l’Ukraine que les États-Unis ont mis en garde contre une éventuelle invasion russe. Le mois dernier, le chef de l’agence de renseignement de la défense ukrainienne a déclaré que la Russie avait stationné environ 100 000 soldats à ses frontières, mais dans des déclarations publiées ultérieurement, il a été affirmé que le nombre était beaucoup plus élevé.

Lire aussi :  L'Union européenne gaspille l'argent des contribuables. Des milliards d'euros vont à des organisations suspectes

Ce qui est certain, c’est que si le plan de la Russie se concrétise, l’Europe sera confrontée à la plus grande opération militaire menée à ce jour depuis la Seconde Guerre mondiale. C’est du moins l’avertissement du chef des forces armées britanniques.

Article précédentStefanos Tsitsipas explique pourquoi il a décidé de se faire vacciner
Article suivantRafael Nadal s’entraîne avec Denis Shapovalov à Abu Dhabi
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !