Accueil Internationales La Russie admet. Les réacteurs nucléaires d’Israël ont été espionnés.

La Russie admet. Les réacteurs nucléaires d’Israël ont été espionnés.

116
0

Confirmation des affirmations des historiens

En juin 1967, Israël entre en guerre avec la Syrie, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte dans un contexte de tensions politiques croissantes. Selon les historiens Isabella Ginor et Gideon Remez, peu avant le début des combats, l’Union soviétique a déployé des versions prototypes du nouveau MiG-25 au Yémen, les faisant passer par l’Égypte pour des vols d’espionnage secrets au-dessus d’Israël, visant apparemment le réacteur nucléaire de Dimona, censé contribuer à la production des armes atomiques du pays.

Plus fusée qu’avion, la version de reconnaissance du MiG-25 portait des caméras et pouvait voler à trois fois la vitesse du son. Au moment de ses débuts, le MiG était « inégalé par tout ce que l’Occident pouvait lui opposer », ont écrit Ginor et Remez. Ils affirment qu’Israël a tenté sans succès d’abattre les intrus rapides et non identifiés à l’époque.

La revendication de Ginor et Remez n’est pas sans controverse. Certains sceptiques doutaient que les Soviétiques prennent le risque de déployer ce qui était alors un prototype d’avion de reconnaissance dans un conflit qui n’impliquait pas directement l’Union soviétique. Mais en 2007, le Kremlin a confirmé les affirmations des historiens. Aleksandr Drobyshevsky, porte-parole de l’armée de l’air russe, a confirmé par écrit pour la première fois que ce sont des pilotes de prototypes de MiG-25 soviétiques qui ont effectué les raids hautement provocateurs au-dessus de la base nucléaire israélienne de Dimona en mai 1967.

Lire aussi :  Le décès d'une jeune femme slovène entraîne la suspension de la vaccination par Johnson & Johnson dans le pays

Sept ans plus tard, en octobre 1973, les armées arabes, vaincues lors de la première guerre, attaquent Israël. Le missile Jericho à tête nucléaire d’Israël « avait beaucoup de problèmes avec son système de guidage », a déclaré un ancien responsable de la CIA au correspondant de l’UPI Richard Sale, « et nous ne savions pas si le déploiement était réel ou s’il s’agissait d’un simple exercice. »

Israël n’est pas en danger

Les États-Unis ont donc lancé l’un de leurs légendaires Lockheed SR-71 pour une mission aller-retour de 10 heures afin de vérifier l’activation nucléaire d’Israël. Le Blackbird a décollé de la base aérienne de Beale en Californie, s’est ravitaillé à Rota, en Espagne, puis a survolé la Syrie, la Jordanie et Israël.

Lire aussi :  Miss Monde 2021, reportée ! 23 candidates ont Covid-19

Dans son article de 2002, Sale affirme que les chasseurs F-4 israéliens ont tenté d’abattre l’avion américain au vol rapide, mais n’ont pas réussi à atteindre son altitude. Les vols ultérieurs de SR-71 au-dessus de la Syrie, du Liban, de l’Égypte et d’Israël ont permis de recueillir des renseignements sur les combats, tandis que les forces juives contre-attaquaient avec le soutien logistique des États-Unis.

Jim Wilson était le pilote d’une de ces missions. Comme décrit dans son livre autobiographique, l’avion de Wilson a subi un dysfonctionnement apparent. Le pilote ne voulait pas atterrir à Tel Aviv. « D’autant plus qu’un gouvernement israélien en conflit n’était pas au courant de notre mission super secrète », a-t-il écrit.

Heureusement, le dysfonctionnement était en fait une fausse alerte. La guerre elle-même, comme la reconnaissance américaine, continue. L’Union soviétique menace de déployer des troupes pour renforcer la sécurité de l’Égypte. Les États-Unis ont renforcé leur dispositif nucléaire. Au lieu de risquer une guerre atomique, Israël a retiré ses forces.

Article précédentAu Royaume-Uni, les autorités tentent de ralentir Omicron, annonce du PM Johnson
Article suivant« Tout va fermer » : les militaires remplacent le personnel médical. La population, arrêtée pour ne pas faire d’émeute. Des milliers de Roumains sont visés par des restrictions
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !