Accueil Internationales La Russie n’a pas son mot à dire sur l’adhésion de l’Ukraine...

La Russie n’a pas son mot à dire sur l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN

0

La Russie n’a pas son mot à dire sur la question de l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN, déclare le ministère ukrainien des affaires étrangères. Ce point de vue est transmis au journal « România libera » via l’ambassade d’Ukraine à Bucarest.

« La Russie n’a rien à dire sur l’admission de l’Ukraine à l’OTAN. Ni l’Ukraine ni nos partenaires ne franchiront jamais cette ligne rouge. L’Occident n’acceptera pas collectivement d’offrir à la Russie < garanții juridice > de la non-extension de l’Alliance à l’est, car cela deviendrait la défaite stratégique de l’Alliance », déclare le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba.

Les pourparlers sur les garanties accordées à la Russie devraient commencer après le retrait de la Russie du Donbas et de la Crimée, affirme l’Ukraine. Ce point de vue est également soutenu par les États-Unis, dit l’Ukraine, même si les États-Unis et la Russie ont déjà négocié à Genève.

La Russie est connue pour avoir exigé des garanties de sécurité de la part des États-Unis, l’une d’entre elles étant que l’Ukraine ne serait jamais accueillie au sein de l’OTAN. Selon le ministre ukrainien des Affaires étrangères, les garanties de sécurité demandées par la Russie comprennent des « exigences intentionnellement inacceptables ».

L’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN doit être rejetée, exige la Russie

L’Ukraine qualifie ces demandes de « cyniques » alors que la Russie « retient la Crimée prisonnière » et a amené 100 000 soldats à la frontière de l’Ukraine. L’Ukraine affirme également que des agents des services de renseignement russes tendent la situation à la frontière entre le Belarus et l’UE.

Comme on le sait, les États-Unis et la Russie ont tenu des négociations bilatérales à Genève (Suisse). L’Ukraine déclare que, comme annoncé à Genève, les États-Unis consulteront l’Ukraine. « Il n’y aura pas de décision concernant l’Ukraine sans l’Ukraine », souligne le gouvernement de Kiev. De même, « il n’y a pas de décisions sur l’Europe sans l’Europe ou de décisions sur l’OTAN sans l’OTAN ».

Comme on le sait, les chefs militaires de l’OTAN consultent la Géorgie et l’Ukraine en ce moment même. La réunion du Comité militaire de l’OTAN a lieu les 12 et 13 janvier 2022. Le Comité militaire de l’OTAN est composé des chefs de la défense (chefs d’état-major général) de chaque pays de l’OTAN.

Quitter la version mobile