Accueil Internationales L’Australie exclut un nouveau verrouillage malgré les infections Omicron.

L’Australie exclut un nouveau verrouillage malgré les infections Omicron.

70
0

L’Australie n’envisage pas un verrouillage potentiel, même si le nombre d’infections par Omicron augmente. Le Premier ministre Scott Morrison déclare que les autorités doivent cesser de verrouiller la vie des gens.

Les cas de COVID-19 ont battu des records ces derniers jours, l’augmentation étant alimentée par la variante Omicron. Toutefois, le premier ministre Morrison a insisté sur le fait que la limitation de la propagation du virus relève de la responsabilité personnelle.

L’Australie n’envisage pas un nouveau verrouillage

« Nous devons dépasser la main lourde du gouvernement et traiter les Australiens comme des adultes. Nous ne reviendrons pas aux lockouts. Nous allons vivre avec ce virus en faisant preuve de bon sens et de responsabilité », a déclaré M. Morrison aux journalistes, exhortant les autorités à s’éloigner d’une « culture de mandats » en ce qui concerne les masques et les règles de distanciation sociale.

Lire aussi :  VIDEO Le plafond de l'aéroport d'Istanbul s'est effondré à cause de la neige

L’Australie doit donc prendre des mesures différentes pour limiter la propagation de la variante Omicron. Des règles strictes de distanciation sociale ont permis à l’Australie de maintenir ses chiffres relativement bas, à environ 260 000 infections. Les décès ont atteint 2 154.

La plupart du pays a rouvert ces dernières semaines après des inoculations plus importantes, malgré la menace de la variante Omicron. Les autorités cherchent maintenant à intensifier le déploiement des vaccins de rappel. M. Morrison a exhorté les États à rouvrir des centaines de centres de vaccination fermés après que la demande ait ralenti lorsque les taux de double dose chez les personnes de plus de 16 ans ont dépassé 80 %.

Lire aussi :  Incendie dans le service Covid d'un hôpital en Ukraine

Malgré la propagation rapide de la variante Omicron, le ministre fédéral de la Santé, Greg Hunt, a déclaré que « seule une fraction » de ces cas s’est retrouvée dans les hôpitaux. Le nombre de personnes dans les hôpitaux a augmenté, mais reste bien inférieur à celui de la vague Delta.

Lire Patrouilleurs des médias sur sur Google News

Article précédentÀ partir de 2030, tous les nouveaux bâtiments pourraient être obligatoirement sans carbone.
Article suivantEnquête majeure aux États-Unis. Des informations volées par des pirates informatiques utilisées dans des transactions boursières