Accueil Internationales Le bus qui a tué 46 personnes n’avait pas de licence de...

Le bus qui a tué 46 personnes n’avait pas de licence de transport ! Les enquêteurs tentent de comprendre comment il a réussi à franchir plusieurs frontières.

106
0

Quarante-six personnes ont perdu la vie après que le bus à bord duquel elles se trouvaient a pris feu. Une enquête a été ouverte et les autorités tentent de comprendre comment la tragédie s’est produite. Selon les premières informations, l’autocar n’avait pas de licence de transport, et l’entreprise à laquelle il appartenait sera donc sans licence, a rapporté EFE mercredi, selon Agerpres.

Blagoj Boșvarski, ministre des transports de Macédoine du Nord, a fourni des informations sur l’incident survenu mardi matin sur l’autoroute bulgare. Il semble que l’autocar transportant plus de 50 personnes n’avait pas les papiers nécessaires pour être autorisé à voyager à l’intérieur des frontières nationales ou à l’étranger.

« La société elle-même était autorisée à transporter des passagers, mais selon l’article 11 de la loi sur les transports, chaque autocar devait avoir une copie de sa licence pour être autorisé à voyager. Ce coach n’avait aucune sorte de licence. Il ne figure pas sur la liste du ministère des transports », a déclaré M. Borsvarski lors d’une conférence de presse à Skopje. C’est pourquoi des mesures ont été prises pour annuler complètement la licence de Besa-Trans, a ajouté le ministre nord-macédonien.

Lire aussi :  Tel Aviv est devenue la ville la plus chère du monde

Le bus a passé l’inspection technique en octobre, et après cela, il aurait dû obtenir la documentation pour la licence. Cela ne s’est jamais produit, affirme Oliver Spasovski, le ministre de l’Intérieur.

Les autorités essaient de savoir quand le feu a éclaté.

Le bus a franchi plusieurs frontières, notamment celles de la Bulgarie et de la Turquie, sans que personne ne détecte qu’il n’avait pas de permis. Les autorités de Macédoine du Nord tentent de comprendre comment cela a été possible.

« Nous vérifions combien de fois cet entraîneur a voyagé à l’étranger », a expliqué M. Borsvarski.

La Macédoine a marqué mercredi le deuxième jour de deuil pour les 46 passagers décédés. Sept passagers ont survécu à l’incendie. Ils sont dans un état stable mais resteront à l’hôpital d’urgence Pirogov de Sofia jusqu’à vendredi inclus.

Lire aussi :  Macron frappe à nouveau ! Annonce qu'il maintient ses "remarques grossières" sur les personnes non vaccinées.

Le bureau du procureur général de Bulgarie a ouvert une enquête pour déterminer comment l’autocar a pris feu. Les premières investigations indiquent qu’en raison de l’obscurité, le conducteur a heurté la barrière de l’autoroute de Struma et s’est ensuite renversé. Pour l’instant, on ne sait pas grand-chose sur le déclenchement de l’incendie. On ne sait pas si l’autocar a pris feu avant ou après s’être renversé.

Article précédentLes Roumains voyagent de plus en plus souvent avec des certificats verts – étude
Article suivantLa reine Elizabeth II a assisté au baptême de deux arrière-petits-enfants
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !