Accueil Internationales Le Centre commémoratif des droits de l’homme de Russie poursuivra ses activités,...

Le Centre commémoratif des droits de l’homme de Russie poursuivra ses activités, promettent ses dirigeants.

55
0

Le directeur du Centre commémoratif des droits de l’homme de Russie a déclaré mercredi que ses collègues et lui-même trouveraient un moyen de poursuivre leur travail, malgré deux décisions de justice ordonnant l’arrêt des activités de l’organisation.

La Cour suprême de Russie a décidé, mardi 28 décembre, de suspendre l’organisation – l’une des plus anciennes ONG de défense des droits de l’homme du pays. Un procureur de l’État a déclaré lors de l’audience de mardi que Memorial avait promu une image de l’Union soviétique en tant qu' »État terroriste ».

Le Centre commémoratif des droits de l’homme en Russie va poursuivre son travail

Jan Raczynski, président du conseil d’administration du centre commémoratif, a déclaré lors d’une interview à Reuters qu’il était « évident » que l’Union soviétique était un État terroriste, décrivant son passé comme celui de « violations massives des droits de l’homme ».

Lire aussi :  Les tensions sont fortes, l'Ukraine est en danger. Informations inquiétantes en provenance des services de renseignement ukrainiens

M. Raczynski a également déclaré qu’il tenterait de trouver un moyen de continuer à documenter les crimes de l’ère soviétique, tels que la « Grande Terreur » de Joseph Staline, ainsi que les abus contemporains.

De nombreuses voix à l’Ouest affirment que la décision du Tribunal n’est rien d’autre qu’une tentative de dissimuler les chapitres les plus sombres de l’histoire de l’Union soviétique, ce qui ne cadre pas du tout avec la propagande actuelle du Kremlin.

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentLa réaction d’Alex de Minaur après sa surprenante victoire sur Berrettini en ATP Cup
Article suivantWTA Adelaide : Paula Badosa affronte Victoria Azarenka au premier tour