Accueil Internationales Le commissaire européen à la justice suit l’affaire Dănileț.

Le commissaire européen à la justice suit l’affaire Dănileț.

60
0

Le président de l’USR, Dacian Ciolos, indique que Didier Reynders, le commissaire européen à la justice, lui a confirmé mardi qu’il suit l’affaire Dănileț et a demandé des informations sur les décisions prises par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Le président de l’USR, Dacian Ciolos, affirme qu’il n’y a pas de déviations de l’état de droit en Roumanie dont l’Union européenne n’a pas connaissance, comme l’espèrent probablement les « leaders toxiques de la coalition PSD-PNL-UDMR ».

« Aujourd’hui, à Strasbourg, le commissaire européen à la justice, Didier Reynders, m’a confirmé qu’il suit l’affaire Danileț et qu’il a déjà demandé plus d’informations sur les décisions prises hier soir par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). L’abolition de la Section des enquêtes sur les crimes judiciaires (SIIJ) est l’un des sujets à l’ordre du jour de la Commission européenne et le retard pris dans la suppression de cette section aura des conséquences. D’après les discussions avec le commissaire Reynders, je comprends que la préoccupation de la Commission provient du fait que, bien qu’il y ait une décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) depuis le mois de mai, les choses stagnent et, pire, entre-temps, d’autres magistrats ont peur », a écrit Dacian Ciolos sur Facebook, selon jurnalul.ro.

Lire aussi :  L'élargissement de l'OTAN ne peut faire l'objet d'un veto extérieur, avertit le ministre Aurescu.

Outre la surveillance exercée par le commissaire européen à la justice dans l’affaire Dănileț, la CE s’inquiète également du démantèlement du SIIJ.

Le leader de l’USR affirme que Didier Reynders lui a confirmé que si le SIIJ n’est pas démantelé, la Commission européenne saisira à nouveau la Cour de justice au début de l’année prochaine, avec le risque qu’une amende soit infligée à la Roumanie en raison du non-respect de l’arrêt de la CJUE.

« L’Union européenne craint qu’après la Pologne et la Hongrie, un nouvel État à problèmes n’émerge », a déclaré M. Ciolos.

Le juge du tribunal de Cluj, Cristi Dănileț, a été exclu de la magistrature pour « comportement préjudiciable à l’image de la justice » après avoir publié deux vidéos sur TikTok.
Le magistrat dit que les images ne sont pas liées à sa profession et relèvent de sa vie privée.

Lire aussi :  France, mesure sans précédent : les médecins infectés soigneront les patients atteints de Covid-19
Article précédentLa Russie est prête pour la guerre. Poutine sait qu’il va gagner grâce à une nouvelle stratégie
Article suivantLa Chine peut être attaquée. Quelle est la solution à une éventuelle invasion