Accueil Jardin Le compostage urbain : mode d’emploi pour débutants

Le compostage urbain : mode d’emploi pour débutants

130
0
Le compostage urbain : mode d'emploi pour débutants

Le urbain ne doit pas être un frein à une démarche écologique. Le compostage urbain est une accessible, qui permet de réduire ses déchets tout en enrichissant la terre. Voyons ensemble comment débuter cette aventure verte.

Le compostage urbain, c'est possible !

L'idée reçue sur le compostage en ville

Beaucoup pensent que le compostage est réservé aux habitants de la disposant d'un . Cette idée est fausse. En effet, le compostage urbain se développe de plus en plus, et ce pour plusieurs raisons.

Pourquoi composter en ville ?

  • Réduction des déchets : Environ un tiers des ordures ménagères peuvent être compostées.
  • Revalorisation des déchets : Le compost produit sert à enrichir les sols et favorise la croissance des plantes.
  • Economies : Le compost remplace avantageusement certains chimiques coûteux et polluants.

Découvrons maintenant comment choisir son composteur adapté à la vie citadine.

Choisir son type de composteur adapté à la vie en appartement

Lombricomposteur ou bokashi ?

Faire du compost en appartement est possible grâce à deux types de systèmes : le lombricomposteur et le bokashi.

Lombricomposteur Bokashi
Utilise des vers pour décomposer les déchets. Fonctionne par grâce à un activateur microbien.
Produit du compost et du « thé » de compost, excellent engrais naturel. Transforme tous les déchets (même la viande et le ) en une substance riche en nutriments.

Maintenant que vous avez choisi votre type de composteur, passons aux matières à composter…et celles à éviter !

Les déchets à composter et ceux à éviter

Déchets verts et bruns : l'équilibre parfait

Pour avoir un bon compost, il faut une alternance entre les déchets verts, riches en azote, et les déchets bruns, riches en .

  • Déchets verts : épluchures de légumes et de fruits, marc de café, sachet de thé…
  • Déchets bruns : papier non imprimé, carton sans encres toxiques, coquilles d'oeufs écrasées…

Déchets interdits dans le compost

Certains déchets ne doivent pas être compostés comme les restes de viande et de poisson, les agrumes ou encore les litières pour animaux.

Une fois que vous avez votre composteur et vos déchets, il est temps de passer à l'action !

Les étapes clés pour réussir son compost urbain

Mise en place du composteur

Pour commencer, il faut installer correctement votre composteur. Il doit être placé dans un endroit aéré et facile d'accès. Pour le lombricomposteur, une ambiante entre 15 et 25°C est conseillée.

L'alternance des déchets verts et bruns

L'alternance est la clé d'un bon compost. Commencez par une couche de déchets bruns, puis ajoutez vos déchets verts. Répétez cette opération régulièrement.

Le temps : allié du compostage

Rome ne s'est pas faite en un jour…et c'est aussi le cas pour le compost ! Il faut compter plusieurs semaines avant d'obtenir un compost mature.

Avec ces bases solides, vous pouvez maintenant envisager comment utiliser et valoriser votre précieux engrais naturel.

Utiliser et valoriser son compost en milieu urbain

Pour nourrir ses plantes d'intérieur

Votre compost, une fois mûr, est un excellent engrais naturel. Il peut être utilisé pour nourrir vos plantes d'intérieur. Elles vous en remercieront !

Pour enrichir les sols des jardins partagés

S'il vous en reste, pourquoi ne pas partager votre compost avec votre communauté ? De nombreux jardins partagés en ville seront ravis de l'utiliser.

Dans le cadre d'un potager urbain

Si vous avez la chance d'avoir un petit espace de verdure, utiliser du compost permettra d'enrichir le sol et de produire des légumes sains et savoureux.

Mais utiliser son compost n'est pas la seule manière de s'impliquer dans la démarche écologique. Il existe également diverses initiatives locales auxquelles participer.

Participer aux initiatives locales : composteurs collectifs et formations

L'option du composteur collectif

Pour ceux qui ont moins d'espace ou qui souhaitent partager cette expérience, le composteur collectif est une bonne option.

Les formations au compostage urbain

Des formations gratuites sont souvent proposées par les villes ou les associations environnementales. Cela permet d'apprendre les bonnes pratiques et de rencontrer d'autres passionnés du compostage.

Cet article a permis de démystifier le processus du compostage urbain : c'est à la portée de tous, économique, écologique et bénéfique pour les plantes. Chacun peut y contribuer à son niveau, que ce soit en compostant ses propres déchets, en partageant son compost ou en participant à des initiatives locales. C'est un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour la !

4.9/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, Patrouilleurs Médias Québec a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News