Accueil Bien-être Le diabète : quand la méditation réduit la glycémie !

Le diabète : quand la méditation réduit la glycémie !

128
0

Le diabète de type 2 est une maladie dans laquelle ce que nous ingérons peut soit favoriser soit entraver la glycémie. Selon les recherches, en plus de la thérapie médicamenteuse, les pratiques de pleine conscience pourraient aider à traiter les symptômes de cette maladie chronique.

le diabète de type 2 est une maladie chronique, mais les symptômes sont gérables et, dans certains cas, potentiellement réversibles grâce à des traitements tels que les médicaments, une alimentation saine et une activité physique régulière.

De nouvelles recherches montrent que les pratiques corps-esprit, comme le yoga, peuvent aider les personnes atteintes de cette maladie à réduire leur taux de glycémie. Enraciné dans pleine conscience, les pratiques corps-esprit sont conçues pour être utilisées en conjonction avec les traitements standard.

La pleine conscience présente des avantages similaires à ceux des médicaments contre le diabète

Plusieurs études ont porté sur des personnes atteintes de diabète de type 2 qui ont adopté une pratique psycho-corporelle parallèlement au traitement standard du diabète. Les chercheurs les ont comparés à un second groupe de personnes ayant reçu uniquement le traitement standard.

Lire aussi :  La pratique du yoga permet de réduire les maux de tête. Une nouvelle étude le confirme

Les données recueillies ont révélé que les personnes qui pratiquaient le yoga, tant dans sa forme active que dans sa forme plus douce et plus statique, présentaient des améliorations plus importantes de leur taux de glucose.

D’autres études se sont également penchées sur les avantages d’autres pratiques psycho-corporelles, telles que :

  • la méditation
  • le qigong : une pratique traditionnelle chinoise impliquant des mouvements doux, une respiration profonde et des techniques méditatives, le tout visant à améliorer la santé et le bien-être.
  • la réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR).

Conclusion

Les résultats ont montré que les pratiques psycho-corporelles ont entraîné une réduction moyenne de 0,84 % de l’hémoglobine A1c (HbA1c) des participants.

Le yoga a eu le plus grand impact sur la glycémie, entraînant une réduction de 1 % de l’HbA1c, mais les autres pratiques corps-esprit étudiées ont également eu un impact positif sur la glycémie.

Une autre étude a montré que le traitement par la metformine permettait de réduire le taux d’HbA1c de 1,12 % par rapport aux personnes prenant un placebo inactif.

Lire aussi :  Longévité : cet ingrédient inattendu pourrait être la meilleure arme contre le vieillissement.

Mais les chercheurs ont révélé que l’impact des pratiques psycho-corporelles sur la glycémie était encore supérieur à la norme de soins, qui comprend un régime alimentaire, une activité physique et un traitement médicamenteux.

La pleine conscience réduit le stress lié au diabète

La pratiques de pleine conscience peut aider les personnes atteintes de diabète de type 2 à gérer le stress, y compris le stress lié à leur état.

Ce stress provient de la vie avec le diabète, qui implique de surveiller attentivement ce que l’on mange et son activité physique, ainsi que de contrôler sa prise de médicaments. Les chercheurs ont déclaré que :

“En tant qu’outil de réduction du stress, le yoga et d’autres approches psycho-corporelles se sont avérés capables d’améliorer la glycémie des patients souffrant de stress lié au diabète”.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour examiner spécifiquement la manière dont ces pratiques affectent la réponse au stress chez les patients atteints de diabète de type 2.

 

Article précédentCe miel contient une quantité d’antioxydants incroyable !
Article suivantCholestérol élevé : comment diminuer le mauvais cholestérol grâce au chocolat !
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^