Accueil Internationales Le Kremlin veut une rencontre entre Poutine et Biden. La solution pour...

Le Kremlin veut une rencontre entre Poutine et Biden. La solution pour apaiser les tensions en Ukraine

63
0

Des responsables du Kremlin ont exprimé l’espoir que les deux leaders mondiaux puissent s’entretenir. Cette déclaration intervient alors que les relations entre la Russie et les États occidentaux sont devenues de plus en plus tendues ces derniers temps. Ceci dans le contexte d’une augmentation des rapports publics d’une invasion russe en Ukraine, selon l’AFP.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a exprimé l’espoir qu’un tel « contact entre les deux présidents aura lieu dans les prochains jours. » Il a également déclaré qu’aucune date concrète n’avait encore été convenue.

« Ce contact est vraiment nécessaire, les problèmes se multiplient », notamment dans les relations bilatérales, a déclaré M. Riabkov. « Il n’y a pas de compréhension mutuelle sur la façon de procéder pour désescalader la situation en Europe », ce qui « est très préoccupant », a ajouté le responsable de Moscou.

Lire aussi :  Ambassade des États-Unis à Bucarest : la Russie doit rejoindre le reste du monde au XXIe siècle

M. Riabkov a souligné que la situation tendue en Ukraine serait l’un des principaux sujets de discussion entre les deux dirigeants. Sergei Riabkov n’a pas fait de commentaire sur la forme que pourraient prendre ces entretiens entre Vladimir Poutine et Joe Biden. Toutefois, les responsables russes cités par les agences de presse locales parlent d’un éventuel sommet virtuel.

Les relations entre Moscou et Washington sont devenues plus tendues.

Ces derniers mois, la situation entre Washington et Moscou est devenue de plus en plus tendue dans un contexte de crises croissantes dans la région de l’Europe de l’Est. Et ce, malgré la volonté exprimée par Vladimir Poutine et Joe Biden lors du sommet de Genève en juin de désamorcer ces tensions.

Lire aussi :  La situation est de plus en plus alarmante. Le président demande l'arrestation des personnes non vaccinées

L’une des principales pommes de discorde concerne les mouvements de troupes russes autour de l’Ukraine. Cette région est le théâtre d’un conflit armé entre Kiev et les séparatistes pro-russes de l’est qui a éclaté en 2014.

Ces derniers jours, les États-Unis, l’OTAN et l’UE n’ont cessé d’exprimer leur inquiétude à ce sujet. Lors de leur premier sommet, Joe Biden et Vladimir Poutine ont insisté sur la nécessité du dialogue malgré les tensions.

Article précédentOmicron en Europe. Dans quels pays la version sud-africaine est-elle apparue ?
Article suivantKarl Nehammer a été nommé nouveau chancelier d’Autriche.
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !