Accueil Internationales Le modèle socialiste-communiste n’est plus au goût du Venezuela, qui permettra l’investissement...

Le modèle socialiste-communiste n’est plus au goût du Venezuela, qui permettra l’investissement privé

169
0

En rupture avec son modèle socialo-communiste, le gouvernement vénézuélien prévoit d’autoriser l’investissement privé d’un certain nombre d’entreprises publiques dans des secteurs vitaux, afin de tenter de répondre au besoin de capitaux des entreprises à très faible investissement.

Le gouvernement prévoit de vendre entre 5 et 10 % des actions de diverses entreprises, dont certaines ont été nationalisées par l’ancien président Hugo Chávez dans sa tentative de transformer le pays sud-américain en un État “ultra-socialiste”.

Le modèle jusqu’ici communiste du Venezuela n’a pas permis l’investissement privé, mais le successeur d’Hugo Chavez annonce des réformes dans ce sens.

Mais les informations de base pour une offre publique, notamment le nombre d’actions, le prix de l’action et la bourse sur laquelle la société sera cotée, restent floues avant la vente prévue lundi, rapporte AP, selon epicnews.ro.

Lire aussi :  L'Ukraine organisera un référendum sur la neutralité, mais après le retrait des troupes russes.

Le successeur de M. Chávez, le président Nicolás Maduro, a déclaré cette semaine que la vente serait “fondamentalement” orientée vers les investisseurs locaux, mais que des fonds étrangers pourraient également être injectés dans les entreprises, notamment le fournisseur de services téléphoniques et Internet CANTV, que le gouvernement a nationalisé en 2007 après avoir racheté la participation de Verizon.

Des élections locales ont eu lieu au Venezuela en 2021, avec des tensions par la suite.

Les observateurs de l’UE au sont des espions, affirme le président Nicolas Maduro, chef de l’État vénézuélien. Il a décrit ainsi les observateurs de l’UE qui ont surveillé les élections locales au Venezuela.

Lire aussi :  La Biélorussie restreint les échanges de crypto-monnaies pour les clients russes

Maduro affirme que les envoyés de l’UE “n’étaient pas des observateurs internationaux, mais des espions de l’Union européenne”. Le dirigeant de Caracas a fait une déclaration en ce sens à la télévision publique vénézuélienne.

Les observateurs de l’UE au Venezuela sont des espions, affirme le président Maduro
Les dernières élections au Venezuela ont eu lieu le 21 novembre 2021. Par la suite, certains pays européens ont affirmé que ces élections comportaient des irrégularités. Le Royaume-Uni, qui n’est plus membre de l’UE, a également fait une telle déclaration. Les critiques formulées par le Royaume-Uni ont été rejetées par le Venezuela.

Suivez Patrouilleurs des médias sur Twitter, Facebook et Google News!

Article précédentL’information du moment ! Ce qui se passe réellement en Moldavie. Le plan de Vladimir Poutine révélé
Article suivantFall Guys arrive sur Xbox et Nintendo Switch avec cross-play entre les plateformes