Accueil Internationales Le Premier ministre Nicolae Ciucă a convoqué une réunion d’urgence sur la...

Le Premier ministre Nicolae Ciucă a convoqué une réunion d’urgence sur la variante Omicron.

84
0

Les deux cas d’Omicron qui ont été découverts en Roumanie font partie des Roumains rapatriés la semaine dernière d’Afrique du Sud. Il s’agit d’une femme de 48 ans du comté de Brasov et d’un homme de 59 ans du comté de Vaslui. Les deux personnes sont en isolement à leur domicile et sont asymptomatiques.
Les autorités attendent maintenant le résultat du séquençage de l’échantillon prélevé sur un athlète de Baia Mare, qui est également revenu d’Afrique du Sud.

Le Premier ministre Nicolae Ciucă a convoqué au siège du gouvernement les principaux responsables de la gestion de la pandémie : le ministre de la Santé Alexandru Rafila, le chef du Département des situations d’urgence, Raed Arafat, et la directrice du Centre national de surveillance et de contrôle des maladies transmissibles de l’Institut national de santé publique, Adriana Pistol.

« L’Institut national de la santé publique a reçu les résultats du premier séquençage effectué à l’Institut national de recherche médicale et militaire Cantacuzino de Bucarest, confirmant la présence de la nouvelle souche Omicron chez deux des passagers du vol sud-africain qui a atterri à Bucarest le 30 novembre », a déclaré le ministère de la Santé.


Rafila n’exclut pas de nouvelles mesures sanitaires

« Nous allons procéder à une analyse rapide de la situation et des éventuelles mesures à prendre, de manière à limiter – nous ne pouvons pas exclure – mais à limiter la possibilité que cette souche se propage rapidement en Roumanie ».

C’est important de le savoir. Nous devons prendre des mesures qui peuvent être temporaires, jusqu’à ce que nous comprenions ce qui se passe avec cette souche. Outre le fait qu’elle est plus transmissible, nous avons extrêmement peu d’informations sur l’évolution clinique des patients infectés par cette souche et sur l’efficacité de la réponse immunitaire à cette nouvelle souche après la maladie ou la vaccination », a déclaré Alexandru Rafila.

Lire aussi :  Un moment historique pour la NASA. La mission a réussi. La sonde Parker a traversé l'atmosphère du Soleil.

Le ministre de la Santé a exprimé son optimisme quant à l’évolution de l’état de santé des deux Roumains infectés par Omicron.

« Ce que nous pouvons dire, dans la catégorie des bonnes nouvelles, c’est que dans le cas des deux personnes qui ont été diagnostiquées avec cette souche, les symptômes sont mineurs, l’une d’entre elles est même asymptomatique. Il n’y a pas de problèmes particuliers.

Certes, ils ont été vaccinés, mais cela ne fait que confirmer l’utilité de la vaccination, qui offre une protection même en cas de maladie. Chez les personnes vaccinées, il semble que l’évolution clinique soit favorable et passe souvent inaperçue », a déclaré Alexander Rafila.

Grindeanu, toujours sur place

D’autre part, le nouveau ministre des Transports et vice-Premier ministre du gouvernement Nicolae Ciucă, Sorin Grindeanu, a déclaré que le premier chantier dont l’activité sera suivie en temps réel par le ministère des Transports, au moyen de drones, sera le périphérique de Tecuci.

Selon M. Grindeanu, il s’agit d’un projet de « livre des records », au sens négatif du terme, puisque la route est en chantier depuis 13 ans.

« J’ai découvert une affaire du livre des records, j’avoue que je ne savais pas que le périphérique Tecuci fonctionnait depuis 13 ans, et je comprends que c’est un record absolu. Ils m’ont dit, et je vous le dis parce que je veux le rendre public, que le mois de mai est la date limite d’achèvement. Je les ai informés, à mon tour, que le projet que j’ai annoncé, de suivre les chantiers du pays avec des drones, le premier projet que je suivrai et que nous verrons en direct sur le site du ministère sera celui-là, parce que c’est quelque chose d’incroyable, que depuis 13 ans les travaux se poursuivent, comme si c’était le périphérique de Paris et non celui de Tecuci », a déclaré Grindeanu.

Lire aussi :  Rapping récompense 100 dollars à New York

Kelemen Hunor, plaidoyer pour Schengen

Kelemen Hunor, président de l’UDMR et vice-premier ministre, déclare avoir demandé à l’ambassadeur allemand à Bucarest de soutenir l’adhésion de la Roumanie à Schengen et la fin du mécanisme de coopération et de vérification (MCV).

« J’ai rencontré l’ambassadeur allemand à Bucarest, le Dr Peer Gebauer. Tout d’abord, je lui ai demandé de soutenir l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen et la fin du mécanisme de coopération et de vérification (MCV) », a écrit le président du RMDSZ sur Facebook.

Kelemen Hunor a déclaré que la Roumanie a rempli toutes les conditions, donc d’un point de vue économique c’est « une perte énorme », mais d’un point de vue « moral » il n’est pas justifié de reporter l’adhésion.

Article précédentDes canons à la place des feux d’artifice
Article suivantIl n’y aura plus de neige dans l’Arctique. Le changement climatique met fin à la vie sauvage. Les scientifiques haussent les épaules