Accueil Voyage Le premier ministre soudanais démissionne en raison des manifestations dans le pays

Le premier ministre soudanais démissionne en raison des manifestations dans le pays

48
0

Le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a déclaré dimanche qu’il démissionnait. Le fonctionnaire a démissionné après une nouvelle journée de protestations qui a fait trois morts.

Six semaines seulement après son retour au pouvoir, le Premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a annoncé qu’il démissionnait. Hamdok a été chassé du pouvoir en octobre par un coup d’État militaire. Un mois plus tard, il a été réintégré dans le cadre d’un accord controversé avec l’armée.

Le premier ministre soudanais démissionne après six semaines de mandat

Depuis, il n’a pas réussi à nommer un gouvernement alors que les protestations contre l’armée se poursuivent. Dans un discours télévisé, M. Hamdok a déclaré qu’il avait essayé en vain de forger un consensus entre les factions.

Lire aussi :  Genève - un nouveau Yalta ou le démembrement de l'Ukraine

« Sur la base de tout ce que j’ai mentionné, j’ai décidé de reprendre mes responsabilités et d’annoncer ma démission en tant que Premier ministre afin de donner à un autre homme ou une autre femme de ce noble pays une chance de continuer à diriger notre chère nation et de l’aider à traverser ce qui reste de la période de transition vers un pays civil démocratique », a déclaré M. Hamdok.

Quelques heures avant son discours, les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes sur des manifestants à Khartoum. Les manifestants se dirigeaient vers le palais présidentiel. Au moins trois des manifestants ont été tués, selon un comité de médecins alignés avec le mouvement.

Lire aussi :  Câciu accuse Nicușor Dan de faire du ping-pong sur Facebook en subventionnant le chauffage.

Les manifestants veulent que l’armée ne joue aucun rôle dans le gouvernement et exigent une transition vers des élections libres. La démission de M. Hamdok plonge l’avenir politique du pays dans l’incertitude. Il a accédé au pouvoir il y a trois ans dans le cadre d’un accord de partage du pouvoir entre les militaires et les civils.

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentIga Swiatek révèle ce qu’elle a fait pour faire le plein d’énergie avant la saison 2022
Article suivantAndy Murray a ridiculisé Liam Broady sur Twitter
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^