Accueil Alimentation Le quinoa, ennemi N°1 du diabète (surtout si vous avez plus de...

Le quinoa, ennemi N°1 du diabète (surtout si vous avez plus de 65 ans)

653
0

Le quinoa est une céréale savoureuse et nutritive qui est devenue populaire ces dernières années et qui, selon des recherches récentes, peut prévenir le risque de diabète chez les personnes de plus de 65 ans.

Le quinoa est une pseudo-céréale considérée comme un véritable super-aliment. Aujourd’hui, une nouvelle étude souligne sa capacité à régulariser les poussées glycémiques et donc à prévenir le diabète de type 2.

L’âge est l’un des principaux facteurs de risque pour le développement de cette affection, c’est pourquoi dans l’étude, les chercheurs ont examiné des patients pré-diabétiques âgés de plus de 65 ans.

Pendant un mois, ils ont observé les participants portant un glucomètre, qui mesurait leur taux de glycémie et ses fluctuations après chaque repas.

Au bout de 30 jours, les chercheurs ont remplacé les aliments riches en glucides, tels que les céréales et les pâtes, par du quinoa. Après avoir mesuré le taux de sucre dans le sang après avoir mangé le quinoa, ils ont remarqué que les pics de sucre avaient diminué.

Lire aussi :  Coing : 8 raisons de manger plus souvent ce fruit ancien au goût unique

Le quinoa est une protéines végétales complètes et est riche en fibres. Il peut contribuer à réduire le pic de glycémie qui se produit lors de la consommation d’aliments riches en glucides. C’est pourquoi il est judicieux de combiner les aliments contenant des glucides avec des protéines ou des fibres.

Les bienfaits du quinoa

Le quinoa est une céréale pseudo complète parmi les très rares sources végétales de protéines nobles, ce qui signifie qu’il possède les neuf acides aminés essentiels et donc également bénéfique pour notre corps dans la restauration du tissu musculaire et le développement de la force.

Comme toutes les céréales complètes, leur intégration dans le régime alimentaire ralentit la digestion, ce qui entraîne une dégradation supplémentaire des nutriments et une libération plus lente de la glycémie.

Quant au lien entre le quinoa et la réduction du risque de diabète, il peut contribuer à réduire la charge glycémique et à stopper les oscillations glycémiques causées par les glucides transformés, ainsi que la quantité de “mauvais” cholestérol dans le sang.

Lire aussi :  Ce nutritionniste et explique pourquoi boire un cappuccino au petit-déjeuner n'est pas (toujours) une bonne idée.

En outre, le quinoa contient des quantités élevées de fibres et de protéines, qui contribuent à augmenter la satiété, il est également une bonne source d’autres vitamines et minéraux importants tels que le calcium, le fer, le folate et la vitamine E.

Quelle quantité de quinoa prendre en une semaine ?

Les glucides riches en fibres sont un élément essentiel de notre alimentation, mais vous pouvez essayer de varier votre consommation de glucides en consommant des aliments tels que le quinoa, riz brun, du pain complet et des fruits.

L’idéal est de consommer 1/2 tasse à 1 tasse de quinoa cuit 2,3 fois par semaine. N’oubliez pas que nous avons besoin d’environ 3 portions de céréales complètes par jour, et que nous devrions donc consommer environ 8 tasses de quinoa par semaine.

Article précédentNoix de cajou : des antidépresseurs naturels.
Article suivantCes 5 fruits que vous ne soupçonnez pas contiennent plus de potassium qu’une banane
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^