Accueil Voyage Le tourisme en pandémie. Les agences européennes demandent la levée des restrictions...

Le tourisme en pandémie. Les agences européennes demandent la levée des restrictions sur les personnes vaccinées

98
0

Le tourisme est l’un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie, de sorte que la clientèle d’affaires et de loisirs en souffre. Dans ce contexte, l’ECTAA (European Tour Operators and Travel Agents Association), appelle à un assouplissement des mesures pour les personnes vaccinées ou qui ont connu la maladie.

L’ECTAA, ainsi que les autres organisations européennes de voyage, demandent l’abolition complète de ce système de code couleur et la suppression des restrictions de voyage pour tous les détenteurs de certificats numériques COVID (DCC), quel que soit leur pays/zone d’origine. Les pays de l’UE devraient donc s’orienter vers une approche fondée sur le risque pour chaque voyageur individuel, plutôt que l’approche pays par pays actuellement utilisée.

Pas de liste blanche dans l’UE

Les voyages internationaux devraient être possibles dans les mêmes conditions que pour les voyages à l’intérieur de l’UE : sur la base de la vaccination, de la guérison ou d’un test COVID-19 négatif. Sur cette base, l’ECTAA appelle également les États membres à abandonner l’utilisation de la liste blanche de l’UE.

Les dirigeants de l’UE devraient s’attacher à rétablir le transport aérien international dans les meilleurs délais, en s’appuyant sur le succès du certificat numérique COVID (DCC). Depuis son lancement en juin 2021, DCC est rapidement devenu la norme mondiale de facto, avec plus d’un demi-milliard de certificats téléchargés.

Lire aussi :  Comment effectuer la demande d'esta USA 

Les organisations européennes de tourisme demandent aux États membres, ainsi qu’à la Commission européenne, de travailler à un plan de sortie coordonné de l’UE face à la pandémie de tourisme et de voyage COVID-19. Il s’agirait notamment d’une approche harmonisée visant à rétablir pleinement la liberté de mouvement, en reconnaissant la nature endémique de la COVID-19 et en remplaçant les systèmes complexes de feux de signalisation/couleurs ; de critères communs sur le moment où il faut cesser d’utiliser les formulaires de localisation des passagers (PLF), et de normes d’hygiène à un stade ultérieur (masques faciaux, distanciation sociale, etc.).

La solidarité au niveau européen

Tous les États membres devraient reconnaître les sept vaccins approuvés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les voyages internationaux, comme viennent de le faire les États-Unis. La certification des vaccins acceptée à la frontière doit également être acceptée pour l’entrée dans les logements et autres locaux à destination, le cas échéant. Cela permettrait de donner de la cohérence à l’espace Schengen et de simplifier les règles de voyage pour les voyageurs non européens.

Lire aussi :  Tesla est critiqué pour avoir ouvert un showroom dans la région chinoise du Xinjiang.

Les organisations signataires sont favorables à ce que le DCC devienne la base d’une norme mondiale en matière de certificats numériques. La numérisation des procédures de vérification est essentielle. Les contrôles manuels DCC et PLF effectués par les équipages des compagnies aériennes continuent d’être source de complexité et de longues files d’attente dans les aéroports et les ports. La situation pourrait devenir extrêmement difficile à gérer alors que les volumes de trafic continuent de se rétablir et que le nombre de passagers augmente. L’ECTAA appelle donc les gouvernements nationaux à soutenir la numérisation du processus de contrôle en fournissant un simple message « autorisation de voyager » dans le cadre du processus d’enregistrement en ligne.

Les tests rapides de détection d’antigènes devraient être acceptés systématiquement comme une alternative aux tests PCR, plus lents et plus coûteux.

Article précédentVIDEO Paris a allumé les lumières de Noël sur les Champs-Elysées
Article suivantUne attaque armée sanglante sur un bus scolaire ! Deux enfants sont morts sur place
Penseur incurable. Un spécialiste de la bière, car belge d'origine. Défenseur de la culture pop, je suis patrouilleur de médias depuis les débuts ! ^^