Accueil Internationales L’élargissement de l’OTAN ne peut faire l’objet d’un veto extérieur, avertit le...

L’élargissement de l’OTAN ne peut faire l’objet d’un veto extérieur, avertit le ministre Aurescu.

162
0

L’élargissement de l’OTAN ne peut être soumis à “un veto extérieur” tel que celui de la Russie. Cet avertissement a été lancé jeudi soir par le ministre roumain des Affaires étrangères, Bogdan Aurescu, dans une déclaration à Digi 24.

L’Alliance de l’OTAN a le droit de décider de son propre élargissement, comme elle l’a fait en 2007. Mais ce point de vue est contredit par la Russie, qui affirme que l’Alliance s’est approchée trop près de ses frontières.

La question la plus sensible concerne l’Ukraine, qui souhaitait adhérer à l’OTAN. L’Ukraine est le pays que la Russie ne souhaite pas voir faire partie de l’OTAN. Dans le contexte des tensions actuelles entre la Russie et l’Ukraine, certains pays de l’OTAN apportent un certain soutien à l’Ukraine. Mais ce pays, n’étant pas membre à part entière, ne peut être défendu par les militaires des pays de l’OTAN.

Lire aussi :  Le leader séparatiste de Transnistrie attaque durement Maia Sandu : "Nous savons exactement d'où viennent les terroristes et dans quelle direction ils sont allés".

Dans ce contexte, le ministre Aurescu a déclaré que la Roumanie n’enverrait pas de troupes en Ukraine si la Russie attaquait l’Ukraine.

D’autres pays qui, hypothétiquement, pourraient être accueillis dans l’Alliance atlantique sont la République de Moldavie et la Géorgie. Comme l’Ukraine, ces pays ont des troupes russes sur leur territoire. Maia Sandu, présidente de la Moldavie, a récemment annoncé que son pays préférait rester neutre.

Suivez Patrouilleurs des medias sur Facebook et Google News!

Article précédentTel Aviv désignée comme la ville la plus “amusante” du monde
Article suivantBoris Johnson : le rapport du parti Lockdown sera publié dans son intégralité.