Accueil Internationales L’enquête qui a permis de découvrir l’origine de la pandémie de Covid-19....

L’enquête qui a permis de découvrir l’origine de la pandémie de Covid-19. Les scientifiques ont essayé de cacher des informations vitales

65
0

La crainte de perturber « l’harmonie internationale ».

Un courriel de Sir Jeremy Farrar, directeur du Wellcome Trust, le 2 février 2020, indiquait que « l’une des explications » était que le virus Covid-19 avait rapidement évolué à partir d’un virus similaire dans un laboratoire à faible sécurité. Dans le courriel adressé au Dr Anthony Fauci et au Dr Francis Collins des Instituts nationaux de la santé des États-Unis, elle a déclaré qu’une telle évolution aurait pu « créer accidentellement un virus prêt à se transmettre rapidement d’homme à homme ».

Mais un scientifique de premier plan a déclaré à Sir Jeremy que « la poursuite du débat ferait inutilement du tort à la science ». Le Dr Collins, ancien directeur de l’Institut national de la santé des États-Unis, a averti que cela pourrait nuire à « l’harmonie internationale ».

Le vicomte Ridley, co-auteur de Viral : The Search for the Origin of Covid, a déclaré : « Ces courriels témoignent d’un manque lamentable d’ouverture et de transparence chez les scientifiques occidentaux, qui semblent avoir été plus intéressés par la fermeture d’une hypothèse qu’ils considéraient comme hautement plausible pour des raisons politiques. »

Lire aussi :  De bonnes nouvelles dans tout ce chaos ! Ce qui a été découvert sur la variante Omicron.

Dans ses courriels, Sir Jeremy a déclaré que d’autres scientifiques pensaient également que le virus ne pouvait pas avoir évolué naturellement. L’un de ces scientifiques est le professeur Mike Farzan, du centre de recherche Scripps, l’expert qui a découvert comment le virus original du SRAS se lie aux cellules humaines. Des courriels ont montré que, le 4 février, Sir Jeremy avait révisé son estimation d’une fuite en laboratoire à 50/50, tandis que le professeur Eddie Holmes de l’université de Sydney donnait une estimation de 60/40 en faveur d’un rejet accidentel.

Informations non communiquées

Les courriels montrent également que Bob Garry, de l’Université du Texas, n’était pas convaincu que le Covid-19 se produisait naturellement. « Je n’arrive pas à comprendre comment cela est accompli dans la nature », a-t-il déclaré. Le professeur Andrew Rambaut, de l’université d’Édimbourg, a également déclaré que le site de clivage de la furine « me semble inhabituel ». Il a ajouté : « Je pense que les seules personnes disposant de suffisamment d’informations ou d’accès aux échantillons pour s’attaquer au problème seraient les équipes travaillant à Wuhan. »

Les nouveaux détails ont été révélés après que des membres de la commission républicaine de surveillance de la Chambre des représentants ont obtenu l’accès aux documents après s’être plaints que leur contenu avait été expurgé lors de leur publication dans le cadre de demandes de liberté d’information.

Lire aussi :  Le nombre d'adultes atteints de démence est en augmentation

Les courriels montrent que, dès le 2 février 2020, les scientifiques tentaient déjà de mettre fin au débat sur la théorie de la fuite en laboratoire. Un e-mail du Dr Ron Fouchier à Sir Jeremy dit : « La poursuite du débat sur ces situations détournerait inutilement les scientifiques de haut niveau de leurs fonctions actives et causerait un préjudice inutile à la science en général et à la science en Chine en particulier. »

Les institutions qui détenaient les courriels ont résisté aux efforts de publication de leur contenu. L’université d’Édimbourg a récemment rejeté une demande d’accès à la liberté d’information du Telegraph, qui souhaitait consulter les réponses du professeur Rambaut, au motif que « la divulgation pourrait mettre en danger la santé physique ou mentale et la sécurité des personnes », selon Yahoo News.

Article précédentLe ministre bat Cîmp(ii)eanu avec des mesures contre la pandémie
Article suivantL’Iran va accepter les paiements par actifs numériques pour le commerce international
25 ans et depuis 3 ans dans le Digital, je rédige aussi vite que mon ombre ^^ Fan de Rugby et de boxe, j'aime aussi l'Art et la Littérature !