Accueil Internationales Les aborigènes australiens mettent le feu au vieux bâtiment du parlement.

Les aborigènes australiens mettent le feu au vieux bâtiment du parlement.

105
0

L’ancien bâtiment du parlement australien dans la capitale Canberra a été brièvement incendié jeudi par des manifestants lors d’une manifestation pour la souveraineté aborigène, a déclaré la police aux journalistes de la BBC.

Personne n’a été blessé dans l’incendie, qui a embrasé les portes d’entrée de l’ancien Parlement avant d’être éteint par les pompiers.

Certains des manifestants se sont identifiés comme faisant partie de groupes anti-gouvernementaux et de « citoyens souverains », selon les observateurs.

Le Premier ministre Scott Morrison a condamné la violence, en déclarant : « Ce n’est pas comme ça que l’Australie fonctionne. »

« Je suis dégoûté et consterné par le comportement des Australiens qui ont mis le feu à un tel symbole de la démocratie dans ce pays », a-t-il ajouté.

Les travailleurs à l’intérieur du bâtiment patrimonial ont été rapidement évacués lorsque le feu s’est déclaré jeudi.

Lire aussi :  Un complot contre le gouvernement a été révélé. Qu'est-ce qui a fait réagir les conspirateurs avec tant de véhémence ?

Le bâtiment abrite aujourd’hui le musée de la démocratie australienne.

Ce qu’ils veulent manifestations en faveur de la souveraineté des autochtones?

Des militants autochtones ont organisé des manifestations à l’occasion du 50e anniversaire de l’ambassade de l’Aboriginal Cort sur les pelouses de l’ancien bâtiment du Parlement.

L’ambassade ad hoc est installée depuis 1992 sur les pelouses de la façade.

Vidéo, ici!

Le Parlement australien a déménagé en 1988 dans un nouveau bâtiment situé à proximité, sur Capital Hill. L’ancien Parlement reste un musée et un site du patrimoine national.

Les groupes d’arboriculteurs ont critiqué une nouvelle loi destinée à protéger le patrimoine culturel de l’Australie occidentale. La législation a été adoptée à la suite de la destruction légale, l’année dernière, de grottes indigènes sacrées vieilles de 46 000 ans par une société minière.

Lire aussi :  La reine Elizabeth II a été démise de ses fonctions à la tête de la Barbade. Le Prince Charles assistera au "détrônement" de sa mère

Les anciennes grottes de Juukan Gorge, dans la région isolée de Pilbara en Australie occidentale, ont été détruites pour faire place à l’exploitation du minerai de fer de Rio Tinto.

Les lois sur le patrimoine de l’Australie occidentale ont été modifiées pour éviter une catastrophe similaire. Un nouveau conseil du patrimoine culturel autochtone supervisera le nouveau système. Aux antipodes, seuls 3% de la population se revendiquent comme d’anciens habitants des terres insulaires de l’hémisphère sud. Origines autochtonesr, ici !

Lisez Patrouilleurs des médias sur Google News !

Article précédentThe Guardian – Des extraterrestres dans la chambre à coucher, les observations d’ovnis en hausse en Irlande du Nord
Article suivantPoutine et Lukashenko font équipe, cette fois sur la glace ! Le président russe a réussi à faire sensation sur des patins à roulettes