Accueil Internationales Les blagues sur les mesures anti-COVID sont interdites. Ceux qui enfreignent la...

Les blagues sur les mesures anti-COVID sont interdites. Ceux qui enfreignent la loi risquent d’aller derrière les barreaux

0

Après l’apparition sur les médias sociaux de photos et de vidéos se moquant des mesures anti-COVID, les autorités des Émirats arabes unis ont pris une décision radicale. Toute personne qui se moque des mesures antivirus sera condamnée à une amende ou à une peine de prison, selon la gravité de l’infraction.

Selon le ministère public fédéral, les utilisateurs des médias sociaux pourraient être tenus pour responsables de leurs publications s’ils se moquent des mesures imposées par les autorités anti-COVID. La nouvelle réglementation prévoit des amendes de 200 000 dirhams (environ 47 000 euros) ou au moins deux ans de prison pour la publication de fausses informations sur la pandémie.

L’avertissement des autorités émiriennes intervient après que « des photos et des vidéos (…) accompagnées de commentaires et de chants se moquant des mesures de précaution et incitant à ne pas les respecter ont récemment circulé sur les médias sociaux », a déclaré le procureur fédéral chargé des urgences, des crises et des catastrophes dans un communiqué.

« Nous demandons donc aux gens d’éviter de tels comportements, qui sont punissables par la loi », indique le texte publié lundi et cité par Agerpres.

Les Émirats arabes unis ont introduit des mesures restrictives contre le COVID-19 après le début d’une nouvelle vague d’infections par le virus Omicron. Le nombre quotidien d’infections a fortement augmenté pour atteindre un niveau jamais vu depuis mars de l’année dernière.

Les tests anti-COVID ont été très demandés ces dernières semaines dans les Émirats, et les employés des centres de test disent ressentir une pression accrue sur eux. Selon la décision des autorités, les résidents de la capitale, Abu Dhabi, doivent présenter un test PCR négatif au travail toutes les deux semaines.

Un test négatif est également requis pour entrer dans les bâtiments gouvernementaux. En outre, les citoyens qui n’ont pas reçu une dose de rappel du vaccin COVID ne peuvent pas voyager à l’étranger.

Les Émirats arabes unis accueillent actuellement un événement extrêmement important, l’exposition universelle de Dubaï, qui a attiré plus de 9 millions de visiteurs depuis son lancement en octobre.

Quitter la version mobile